Show Less

Tourisme durable dans les Suds ?

Series:

Edited By Géraldine Froger

Dans les pays du Sud, les relations entre tourisme et développement durable font l’objet de vifs débats. L’argument principal en faveur du tourisme est fondé sur l’importance économique de ce secteur et sur son taux de croissance. Mais dans le même temps, son développement s’accompagne d’effets environnementaux et sociaux négatifs.
Sous quelle(s) forme(s) peut s’opérer un tourisme répondant aux exigences du développement durable ? Comment les représentations et les pratiques des diverses formes de tourisme relevant d’un « tourisme durable » se sont-elles imposées et se traduisent-elles dans les Suds ? Quelles en sont les opportunités et les limites ?
De manière inédite en France, cet ouvrage interroge les diverses déclinaisons du tourisme durable dans les pays du Sud et nous convie à une réflexion critique sur leurs mises en pratique et leurs effets, en particulier en Afrique et en Amérique latine.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Tourisme et développement durable dans les pays du Sud : quels enjeux ? (Introduction générale) 11 - Géraldine Froger

Extract

11 Tourisme et développement durable dans les pays du Sud Quels enjeux ? Géraldine FROGER Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, France Introduction Le tourisme est devenu en quelques décennies un phénomène mon- dial important : il concerne l’ensemble des pays et occupe une place de premier rang dans les échanges internationaux. D’après l’Organisation mondiale du tourisme (OMT)1, c’est l’un des principaux secteurs de l’économie internationale. Les exportations touristiques représentent 30 % des exportations mondiales de services commerciaux (65 % pour les pays les moins avancés) et 6 % des expor- tations totales de biens et services. Globalement, au sein des exporta- tions, le tourisme se classe au quatrième rang derrière les carburants, les produits chimiques et les automobiles (ibid., 2010). D’après le World Travel and Tourism Council (WTTC)2, en 2009, le tourisme (y compris le transport) représente 3,4 % du produit mondial brut et 2,8 % du nombre total d’emplois dans le monde. En tenant compte de toutes les activités induites par le secteur du tourisme, les estimations atteignent respectivement 9,9 % du produit mondial brut et 1 L’OMT est une institution spécialisée des Nations unies qui a succédé, en 1976, à l’Union internationale des organismes officiels de tourisme (UIOOT), elle-même ayant remplacé, en 1947, l’Union internationale des organismes officiels de propa- gande touristique, créée en 1934 à La Haye dans l’objectif de faire pression sur les gouvernements pour le droit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.