Show Less

Tourisme durable dans les Suds ?

Series:

Edited By Géraldine Froger

Dans les pays du Sud, les relations entre tourisme et développement durable font l’objet de vifs débats. L’argument principal en faveur du tourisme est fondé sur l’importance économique de ce secteur et sur son taux de croissance. Mais dans le même temps, son développement s’accompagne d’effets environnementaux et sociaux négatifs.
Sous quelle(s) forme(s) peut s’opérer un tourisme répondant aux exigences du développement durable ? Comment les représentations et les pratiques des diverses formes de tourisme relevant d’un « tourisme durable » se sont-elles imposées et se traduisent-elles dans les Suds ? Quelles en sont les opportunités et les limites ?
De manière inédite en France, cet ouvrage interroge les diverses déclinaisons du tourisme durable dans les pays du Sud et nous convie à une réflexion critique sur leurs mises en pratique et leurs effets, en particulier en Afrique et en Amérique latine.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE. DIAGNOSTIC ET RÉFLEXIONS SUR LE TOURISME DURABLE DANS LES SUDS

Extract

PREMIÈRE PARTIE DIAGNOSTIC ET RÉFLEXIONS SUR LE TOURISME DURABLE DANS LES SUDS 37 Créer du lien social par le tourisme, une utopie soutenable ? Estienne RODARY Institut de recherche pour le développement, France/Université du Witwatersrand, Afrique du Sud Introduction : le tourisme durable, une nouvelle forme de tourisme ? Les débats sur le tourisme durable dans les Suds ont systématique- ment buté sur un problème récurrent, celui des liens entre les formes durables et les formes existantes. L’argument principal qui milite en faveur du tourisme tel qu’il existe aujourd’hui par rapport à d’autres activités est basé sur l’importance de ce secteur et sur son taux de croissance. Mais, dans le même temps, ce développement s’est construit sur des configurations dont les conséquences environnementales et sociales sont désormais reconnues comme largement négatives. Com- ment alors faire pour que le tourisme durable puisse associer les côtés positifs du tourisme « classique » aux bienfaits qui constituent la cri- tique même de ce tourisme ? Le dépassement de cette contradiction est gêné par deux facteurs. D’une part, l’importance accordée à la dimension économique du tou- risme, à la fois dans sa capacité à générer des revenus et comme niveau rhétorique dans les débats de spécialistes. D’autre part, le mélange des genres qui existe entre la production scientifique et la production à vocation programmatique, dans leur effort de dégager des « bonnes pratiques ». L’approche proposée ici, ainsi que...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.