Show Less

Normes et rivalités diplomatiques à l’ONU

Le Conseil de sécurité en audience

Series:

David Ambrosetti

Lorsqu’ils traitent des conflits armés et des violences aux conséquences humanitaires les plus graves, tels que ceux qui ont ensanglanté la région africaine des Grands Lacs ou encore la Sierra Leone dès 1990, les décideurs diplomatiques à l’ONU ne sauraient perdre de vue les intérêts des États qu’ils servent. Ces intérêts ne peuvent toutefois êtres compris hors des normes partagées par les différents acteurs engagés sur ces dossiers. Construites au fil des pratiques, selon des ressources très inégalement partagées, ces normes fonctionnent comme des balises dans la reconnaissance de l’influence entre pairs et entre partenaires. Si elles facilitent la reproduction quotidienne de l’influence, elles supposent également le risque de discrédit et de déclassement dans les arènes multilatérales.
Pour le montrer, le présent ouvrage replace ces diplomates gestionnaires de conflits armés face à leurs « audiences », et mesure les risques que ces dernières font peser sur eux dans leur travail quotidien. En appliquant aux relations internationales des outils forgés par la sociologie, et fort d’une observation du travail diplomatique au Conseil de sécurité de l’ONU, l’auteur porte un éclairage original sur la prise de décision en politique étrangère, en particulier sur le poids de l’image médiatique et de la politique intérieure au cœur des rivalités diplomatiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 15

Extract

15 Introduction For the Prince, then, the new doctrine was nearly as con- straining as the old one. Moreover, it soon revealed itself as rather unhelpfull: whereas the traditional standards of virtuous behavior were difficult to attain, interest turned out to be correspondingly difficult to define. It was easy enough to say in general that the interest of a king is to maintain and increase the power and wealth of his realm, but this principle hardly yielded precise ‘decision rules’ in concrete situations. Albert O. Hirschman (The Passion and the Interests. Poli- tical Arguments for Capitalism before Its Triumph, p. 35) […] une activité orientée vers une tâche précise tend à se transformer en une activité orientée vers la communica- tion ; la façade derrière laquelle on présente le rôle peut convenir aussi à d’autres rôles différents, à des degrés di- vers, en sorte qu’elle risque de ne pas convenir tout à fait à aucun rôle précis ; l’acteur demeure suffisamment maître de lui-même pour maintenir un consensus tempo- raire ; il donne une impression idéalisée en mettant cer- tains faits en évidence et en en cachant d’autres ; il main- tient la cohérence de l’expression en se gardant des dissonances mineures avec plus de soin que ne le justifie- rait, de l’avis du public, le but déclaré de sa représenta- tion. Erving Goffman (La mise en scène de la vie quotidienne. 1. La représentation de soi, p....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.