Show Less

Théâtres d’Asie et d’Orient

Traditions, rencontres, métissages

Series:

Edited By Eve Feuillebois-Pierunek

Ce livre offre un panorama des formes théâtrales – traditionnelles ou modernes – d’Asie et d’Orient, du Japon au Maroc en passant par la Turquie et Israël, pour la première fois réunies en un même volume dans une perspective comparatiste. Deux espaces s’y dessinent, d’une part l’Extrême-Orient et l’Inde où l’art théâtral est une évidence et appartient à la « grande » littérature, et d’autre part le Moyen-Orient où son statut est moins assuré en raison de sa position mineure dans la hiérarchie des arts. De même, deux sortes de théâtres se succèdent, se complètent ou s’opposent : les formes traditionnelles, caractérisées par la stylisation et le recours à toute la palette des arts visuels et auditifs, et les formes modernes, partout inspirées de l’Occident, avec plusieurs types d’assimilation. Les articles de ce volume tentent de proposer une définition interculturelle du théâtre, d’en distinguer les genres et d’en déterminer les fonctions, en partant de la présentation des différentes expressions théâtrales traditionnelles. Ils étudient les modalités de rencontre de celles-ci avec le théâtre occidental, les métissages ou évolutions qui en ont résulté, les thématiques et aspects formels qui ont retenu l’attention des dramaturges modernes et contemporains d’Asie.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Pérennité et renouvellement du théâtre japonais. La scène actuelle dans son exceptionnelle diversité

Extract

Pérennité et renouvellement du théâtre japonais La scène actuelle dans son exceptionnelle diversité1 Jean-Jacques TSCHUDIN Université Paris-Diderot, UMR 8155 (CRCAO) Introduction L’amateur de théâtre séjournant au Japon, avant tout à Tôkyô, ne peut manquer d’être frappé par la diversité des programmes proposés. Des genres classiques remontant au Moyen Âge, voire au VIIe siècle si l’on y inclut le gagaku2, côtoient le théâtre moderne décliné sous toutes ses formes, de l’orthodoxie stanislavskienne à la dramaturgie brech- tienne, de l’avant-garde la plus provocante et débridée au minimalisme le plus austère, de la revue musicale au théâtre expérimental, sans compter d’étranges combinaisons intégrant éléments traditionnels et mo- dernité contemporaine. Situation remarquable, probablement unique, car cette diversité ne concerne pas simplement le répertoire mis en scène, mais bel et bien les genres mêmes dont ces livrets relèvent à l’origine. On peut certes au cours d’une saison parisienne ou londonienne feuilleter toute l’histoire du théâtre occidental, des tragiques grecs aux auteurs contemporains, mais, mises à part quelques rares tentatives de reconstitution, ce vaste répertoire est monté selon les choix de metteurs en scène qui le consi- dèrent comme un immense réservoir indifférencié qu’ils peuvent remo- deler à leur aise. Il n’en va pas de même au Japon où, d’une manière 1 Pour une histoire générale du théâtre japonais, voir Ortolani (1990) et Tschudin (2011)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.