Show Less

Théâtres d’Asie et d’Orient

Traditions, rencontres, métissages

Series:

Edited By Eve Feuillebois-Pierunek

Ce livre offre un panorama des formes théâtrales – traditionnelles ou modernes – d’Asie et d’Orient, du Japon au Maroc en passant par la Turquie et Israël, pour la première fois réunies en un même volume dans une perspective comparatiste. Deux espaces s’y dessinent, d’une part l’Extrême-Orient et l’Inde où l’art théâtral est une évidence et appartient à la « grande » littérature, et d’autre part le Moyen-Orient où son statut est moins assuré en raison de sa position mineure dans la hiérarchie des arts. De même, deux sortes de théâtres se succèdent, se complètent ou s’opposent : les formes traditionnelles, caractérisées par la stylisation et le recours à toute la palette des arts visuels et auditifs, et les formes modernes, partout inspirées de l’Occident, avec plusieurs types d’assimilation. Les articles de ce volume tentent de proposer une définition interculturelle du théâtre, d’en distinguer les genres et d’en déterminer les fonctions, en partant de la présentation des différentes expressions théâtrales traditionnelles. Ils étudient les modalités de rencontre de celles-ci avec le théâtre occidental, les métissages ou évolutions qui en ont résulté, les thématiques et aspects formels qui ont retenu l’attention des dramaturges modernes et contemporains d’Asie.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le théâtre dans le monde arabe

Extract

Ève FEUILLEBOIS-PIERUNEK Sorbonne nouvelle – Paris 3, UMR 7528 Mondes iranien et indien Il serait présomptueux de prétendre présenter ici la création théâtrale de la vingtaine d’états qui forment le monde arabe. Nous nous bornerons donc à examiner les productions théâtrales des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ; les expériences théâtrales plus marginales des pays de la péninsule arabique, de la Jordanie, de la Lybie, du Soudan et des Comores ne seront pas abordées. I. Le théâtre et la tradition littéraire arabe A. Y a-t-il absence de tradition théâtrale dans le monde arabe classique ? On entend généralement dire que l’héritage littéraire arabe prémo- derne n’offre pas d’exemples de théâtre ressemblant à ce que l’Occident entend par ce mot. Dans Studies in the Arab Theatre and Cinema, Jacob M. Landau affirme que le théâtre moderne est un « produit totalement étranger transplanté dans la terre vierge des sociétés arabes » et qu’il n’y a pas eu de théâtre arabe avant le XIXe siècle et l’invasion de l’Égypte par Napoléon (Landau, 1958 : XII). La position du volume collectif publié par Nadia Tomiche (Le Théâtre arabe, 1969) est plus nuancée : si Jacques Berque estime que le monde arabe classique est dépourvu de théâtre tout en mettant en garde contre un certain orientalisme prompt à en déduire une incompatibilité entre l’islam et le théâtre (Tomiche,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.