Show Less

Théâtres d’Asie et d’Orient

Traditions, rencontres, métissages

Series:

Eve Feuillebois-Pierunek

Ce livre offre un panorama des formes théâtrales – traditionnelles ou modernes – d’Asie et d’Orient, du Japon au Maroc en passant par la Turquie et Israël, pour la première fois réunies en un même volume dans une perspective comparatiste. Deux espaces s’y dessinent, d’une part l’Extrême-Orient et l’Inde où l’art théâtral est une évidence et appartient à la « grande » littérature, et d’autre part le Moyen-Orient où son statut est moins assuré en raison de sa position mineure dans la hiérarchie des arts. De même, deux sortes de théâtres se succèdent, se complètent ou s’opposent : les formes traditionnelles, caractérisées par la stylisation et le recours à toute la palette des arts visuels et auditifs, et les formes modernes, partout inspirées de l’Occident, avec plusieurs types d’assimilation. Les articles de ce volume tentent de proposer une définition interculturelle du théâtre, d’en distinguer les genres et d’en déterminer les fonctions, en partant de la présentation des différentes expressions théâtrales traditionnelles. Ils étudient les modalités de rencontre de celles-ci avec le théâtre occidental, les métissages ou évolutions qui en ont résulté, les thématiques et aspects formels qui ont retenu l’attention des dramaturges modernes et contemporains d’Asie.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chronique d’un jeu annoncé. Le dédoublement des paramètres énonciatifs dans la pièce Le roi est le roi du dramaturge syrien Sa‘dallâh Wannûs

Extract

Chronique d’un jeu annoncé Le dédoublement des paramètres énonciatifs dans la pièce Le roi est le roi du dramaturge syrien Sa‘dallâh Wannûs Batoul JALABI-WELLNITZ Agrégée d’arabe, Montpellier I. Présentation de l’auteur Sa‘dallâh Wannûs (1941-1997) est l’un des plus importants drama- turges arabes. Il est né en Syrie et a accompli ses études universitaires au Caire. En 1966, il a obtenu une bourse d’études pour Paris où il a étudié le théâtre européen, et s’est trouvé en contact avec des grands hommes de théâtre comme Jean Vilar et Jean Genet. Voici comment il nous décrit sa vision du théâtre : Il m’est arrivé une fois de dire que j’ai choisi le théâtre parce que je sentais en moi un penchant vers la dialectique, mais j’ai pris conscience que mon choix pour le théâtre découlait de ma tendance intellectuelle pour l’abs- traction, et non pour la narration. Cependant, j’ai découvert ultérieurement que ma motivation profonde pour le théâtre venait d’un désir de réaliser une œuvre d’une portée actuelle. Je me sentais toujours porté à exercer une influence ici et maintenant. Bien que cet élan recèle une part d’illusion, il a joué un rôle déterminant et positif dans mon orientation vers le théâtre, ainsi que dans l’évolution de mon écriture dramatique (Wannûs, 1997 : 98). En écrivant la pièce Le roi est...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.