Show Less

Modes d’expression agressive dans le contexte socioculturel rwandais

Essai de définition et d’interprétation

Series:

Pélagie Murebwayire

En étudiant via une approche ethnolinguistique le langage injurieux en milieu rwandophone, l’auteure examine les implications socioculturelles de la communication agressive en s’appuyant sur l’analyse grammaticale et l’interprétation sémantique de l’expression tant verbale qu’extra-verbale.
La mise en évidence de la rythmique et de la stylistique dans un choix d’illustrations représentatives vise à montrer que la littérature agressive issue de la tradition orale ne déroge pas aux règles usuelles de la création artistique.
En dévoilant l’âme du peuple rwandais, avec son vécu traditionnel et ses préoccupations existentielles, l’ouvrage vise notamment à interroger la société sur les inégalités sociales traditionnelles qui se traduisent par le langage agressif.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE IV. L’art oratoire dans l’expression agressive. Techniques grammaticales et procédés stylistiques utilisés dans l’expression agressive verbale 171

Extract

171 CHAPITRE IV L’art oratoire dans l’expression agressive Techniques grammaticales et procédés stylistiques utilisés dans l’expression agressive verbale L’insulte en tant que moyen d’expression issu de la tradition orale, témoigne d’un art oratoire indéniable. Tout au long de cet ouvrage, sont reproduits un certain nombre de textes qui visiblement n’ont pas été composés à tout hasard. La plupart d’entre eux, en l’occurrence les formules vexatoires stéréotypées, figées dans leur forme et dans leur fond, semblent résulter d’une composition littéraire de grande rigueur, où stylistique et rythmique n’auraient rien à envier à la prose et à la poésie dynastique ou pastorale. Dans le discours agressif, comme dans le discours ordinaire, les pro- cédés de style et la rythmique ont pour objectif de rendre les paroles plus rythmées, plus poétiques, agréables à l’oreille. « Au Rwanda, explique Nkusi1, l’art de la parole est poussé à un classicisme rigoureux ce qui implique une “hygiène” de la parole. Ainsi, dès leur plus tendre enfance, les jeunes apprennent à manier la parole, que ce soit par les devinettes, les comptines, les jeux enfantins ou les tongue twisters ». L’illustration qui peut représenter ces exercices est un jeu qui fut longtemps réputé pour animer, sur les collines, les cours de récréation des écoles et les terrains de jeux des enfants parmi lesquels on compte les quadragénaires d’aujourd’hui et leurs aînés. Exécuté par deux per- sonnes, il se...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.