Show Less

Reflets de la construction européenne

Réflexions, références et refus du débat sur l’Europe - Avec la collaboration de Martine Cuttier

Series:

Edited By Bertrand Vayssière

Il est un fait que les débats sur l’appartenance et l’adhésion à la construction européenne ont gagné en intensité ces quinze dernières années, et qu’ils remettent en question les certitudes anciennes sur le bien-fondé de l’entreprise. Ce tournant de siècle a ainsi été critique pour une Europe bousculée dans ses fondements par des événements contraires, qui ont influencé l’image qu’en ont les Européens. Ces derniers, singulièrement absents d’une aventure dont les fondements politiques avaient été oubliés au profit de la construction économique, ont ainsi eu l’occasion de revisiter, à la lumière crue, et parfois trompeuse, de la crise, les mythes politiques relatifs au « vouloir-vivre » européen.
Ce regard, dans le même temps, éclaire, à travers les attentes de ceux qui l’expriment, les processus normatifs qui sous-tendent les attentes ou les défiances à l’égard de l’Europe des différents échelons administratifs et des divers peuples qui constituent actuellement l’Union européenne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? L’Europe, en tant qu’espace institutionnel et cadre de vie, est-elle en phase avec les Européens ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE. LE CAS D’UNE RÉGION FACE À L’EUROPE, MIDI-PYRÉNÉES

Extract

PREMIÈRE PARTIE LE CAS D’UNE RÉGION FACE À L’EUROPE, MIDI-PYRÉNÉES 37 Midi-Pyrénées et les Régions françaises face aux autres régions européennes Philippe DUGOT Maître de conférences en géographie – LISST-CIEU, Toulouse II-Le Mirail Évoqué dès le traité de Rome, l’échelon régional est aux prémices de la construction européenne. L’essor d’une politique régionale, notam- ment à partir de l’Acte unique en 1987, puis l’instauration d’un Comité des Régions lors du traité de Maastricht en 1992 viennent en conforter la place. Il faut également signaler l’existence du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux de l’Europe au sein du Conseil de l’Europe. Celui-ci a notamment élaboré la Charte européenne de l’autonomie locale où sont définis « le droit et la capacité effective des collectivités locales de régler et de gérer […] une part importante des affaires publiques ». En outre, si l’architecture institutionnelle des pays européens est très variable, la tendance est à la décentralisation ou en tous les cas à la déconcentration d’un certain nombre de tâches. Sans doute faut-il « remettre les régions à leur place1 ». L’Union est d’abord un ensemble d’États-nations. L’émergence potentielle, parfois espérée et revendiquée, d’une « Europe des régions » est néanmoins une réalité ancrée dans la construction européenne. Le nombre de représen- tations de régions à Bruxelles est ainsi passé d’une dizaine en 1994...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.