Show Less

Reflets de la construction européenne

Réflexions, références et refus du débat sur l’Europe - Avec la collaboration de Martine Cuttier

Series:

Edited By Bertrand Vayssière

Il est un fait que les débats sur l’appartenance et l’adhésion à la construction européenne ont gagné en intensité ces quinze dernières années, et qu’ils remettent en question les certitudes anciennes sur le bien-fondé de l’entreprise. Ce tournant de siècle a ainsi été critique pour une Europe bousculée dans ses fondements par des événements contraires, qui ont influencé l’image qu’en ont les Européens. Ces derniers, singulièrement absents d’une aventure dont les fondements politiques avaient été oubliés au profit de la construction économique, ont ainsi eu l’occasion de revisiter, à la lumière crue, et parfois trompeuse, de la crise, les mythes politiques relatifs au « vouloir-vivre » européen.
Ce regard, dans le même temps, éclaire, à travers les attentes de ceux qui l’expriment, les processus normatifs qui sous-tendent les attentes ou les défiances à l’égard de l’Europe des différents échelons administratifs et des divers peuples qui constituent actuellement l’Union européenne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? L’Europe, en tant qu’espace institutionnel et cadre de vie, est-elle en phase avec les Européens ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIÈME PARTIE. DES PAYS FACE À L’EUROPE

Extract

TROISIÈME PARTIE DES PAYS FACE À L’EUROPE 151 L’Europe vue de Belgique La dernière histoire belge Jérôme ADANT Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur à l’Université libre de Bruxelles L’Europe s’offre-t-elle plus clairement aux Belges ? Connaît-on mieux les institutions centrales communautaires parce qu’un pays y accueille leur siège ? Un État fédéral est-il mieux préparé que d’autres au glissement de puissance ? Le mythe de la citoyenneté européenne est- il plus vivace dans un pays connaissant une déliquescence patriotique, subissant lui-même un déficit d’image ? En termes plats, il est au- jourd’hui légitime de se demander si l’Europe sera, dans un futur proche, le cadre de vie d’un Belge, et si l’évolution de la Belgique augurera celle de l’Europe. Nous tenterons d’analyser les forces en présence dans ce pays face à l’enjeu européen, et de comprendre en quoi l’Europe constitue avant tout pour nous un enjeu communautaire belgo-belge. Cependant notre intervention traduira davantage une perception générale du phénomène européen par un habitant belge qu’elle ne constituera un condensé d’articles scientifiques. Il s’agira, délibérément, de capter une humeur1, le parfum d’une crise. Dans le cadre directeur de ce colloque, nous insisterons sur les di- mensions psychologiques et pratiques, voire matérielles, de la percep- tion de l’Europe par les Belges. C’est pourquoi nous n’évoquerons pas frontalement la construction fédérale, ni la présidence belge de l’Union européenne,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.