Show Less

Reflets de la construction européenne

Réflexions, références et refus du débat sur l’Europe - Avec la collaboration de Martine Cuttier

Series:

Edited By Bertrand Vayssière

Il est un fait que les débats sur l’appartenance et l’adhésion à la construction européenne ont gagné en intensité ces quinze dernières années, et qu’ils remettent en question les certitudes anciennes sur le bien-fondé de l’entreprise. Ce tournant de siècle a ainsi été critique pour une Europe bousculée dans ses fondements par des événements contraires, qui ont influencé l’image qu’en ont les Européens. Ces derniers, singulièrement absents d’une aventure dont les fondements politiques avaient été oubliés au profit de la construction économique, ont ainsi eu l’occasion de revisiter, à la lumière crue, et parfois trompeuse, de la crise, les mythes politiques relatifs au « vouloir-vivre » européen.
Ce regard, dans le même temps, éclaire, à travers les attentes de ceux qui l’expriment, les processus normatifs qui sous-tendent les attentes ou les défiances à l’égard de l’Europe des différents échelons administratifs et des divers peuples qui constituent actuellement l’Union européenne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? L’Europe, en tant qu’espace institutionnel et cadre de vie, est-elle en phase avec les Européens ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

QUATRIÈME PARTIE. QUESTIONS DE DÉFENSE

Extract

QUATRIÈME PARTIE QUESTIONS DE DÉFENSE 255 L’Union européenne et la guerre en ex-Yougoslavie (1991-2003) LAURENT JALABERT Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM La Communauté économique européenne (CEE), devenue Union européenne en 1993, alors qu’elle vit un tournant de son histoire avec la mise en œuvre du traité de Maastricht, est confrontée dès sa naissance avec le développement du conflit en ex-Yougoslavie et à la nécessité d’affirmer sa place dans le jeu international. Depuis la chute du mur de Berlin, les dirigeants européens cherchent en effet à créer les conditions du développement d’une nouvelle Europe unifiée intégrant les anciens pays communistes, y compris la Yougoslavie. Le traité d’Union est le moyen âprement négocié pendant trois ans pour arriver à constituer une grande Europe pacifiée. Cet idéal pacifiste, moteur de l’idée européenne depuis son essor à la fin du XIXe siècle, principe fondateur des projets de l’après-guerre, et plus encore du traité de 1992, est contredit par le développement d’une terrible guerre dans les Balkans entre peuples jusqu’alors unis dans la Fédération yougoslave. Le défi yougoslave est aussi un véritable défi pour l’Union européenne à partir de 1993 : quel rôle peut-elle jouer d’un point de vue diplomatique face à la nécessité d’imposer la paix dans cette région de l’Europe ? Les Européens auront bien du mal à imposer leur autorité et se...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.