Show Less

Dompter le dragon nucléaire ?

Réalités, fantasmes et émotions dans la culture populaire

Series:

Alain Michel

Technologie qui a créé les armes les plus terrifiantes mais contribue à satisfaire les besoins énergétiques, le nucléaire engendre passions et craintes. Ce livre raconte un siècle de créations enthousiasmantes pour les uns, insupportables pour d’autres, les combats politiques, les grandes manifestations d’opposition et les œuvres de fiction qu’elle a suscités. On y retrouve entre autres les applications délirantes qui ont suivi la découverte du radium, l’opération sans pareille que fut le développement secret de la bombe atomique, l’enthousiasme des constructeurs des premières centrales nucléaires, les manifestations d’opposition parfois festives parfois dangereuses, les tragiques accidents de Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima. On y rencontre aussi les nombreux romans et films que cette épopée engendra : de H.G. Wells aux Simpson, du Syndrome chinois aux James Bond, les auteurs se sont parfois souciés de vérité mais ils ont surtout voulu, en reflétant les anxiétés de la société, créer des histoires captivantes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 6. De la crise pétrolière à la « bataille » de Creys-Malville (1973-1977)

Extract

91 CHAPITRE 6 De la crise pétrolière à la « bataille » de Creys-Malville (1973-1977) Les deux chocs pétroliers successifs vont accélérer ou confirmer les projets d’implantation de centrales électriques nucléaires, dans la perspective d’assurer la sécurité d’approvisionnement dans de bonnes conditions éco- nomiques. Mais au cours de cette même période, l’opposition à leur implan- tation tant par des voies démocratiques que par des manifestations parfois violentes va s’intensifier. 6.1 La crise pétrolière va-t-elle ouvrir la voie au nucléaire ? Le 22 décembre 1973, les six pays du golfe Persique, membres de l’OPEP1, les plus gros exportateurs de richesses pétrolières, réunis à Téhéran, doublent le prix du pétrole brut. Le baril passe de 5,092 à 11,651 dollars. Or ils représentent près de la moitié de la production mondiale. Comment réagir ? Le rapport annuel de la Belgonucleaire en 1973, note un intérêt accru pour le nucléaire. Aux USA, les producteurs d’électricité passent com- mande de 44 unités qui auront une puissance totale de 49 000 MWe. Ce sont essentiellement des LWR, basés sur la technique mise au point pour la propulsion navale militaire, qui « brûlent » un combustible uranium légèrement enrichi en isotope fissile, produit dans les installations de l’USAEC, héritées des programmes militaires. Malgré quelques doutes que cite ce rapport sur « l’efficacité de leur système de refroidissement des cœurs en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.