Show Less

La francophonie européenne aux XVIIIe-XIXe siècles

Perspectives littéraires, historiques et culturelles

Edited By Elena Gretchanaia, Alexandre Stroev and Catherine Viollet

La littérature européenne d’expression française offre une image de l’Europe perçue en tant que fondatrice d’une société qui, depuis le XVIII e siècle, s’établit au-delà des barrières nationales. Il s’agit de définir l’historique, les contours et les composantes de cette représentation, qui rejoint des préoccupations contemporaines. Les écrits en question concernent plusieurs domaines de la production écrite : poésie, romans, théâtre, mémoires, journaux personnels, correspondances, ouvrages philosophiques et historiques, périodiques. Ouvrant vers une perspective transnationale qui se développe sur une longue période et favorise le rapprochement et l’entente entre différentes cultures, ces textes manifestent et concrétisent l’influence, souvent déterminante, qu’ont exercé et qu’exercent encore dans l’Europe du XXI e siècle la langue et la culture françaises.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Troisième partie EUROPE CENTRALE ET EUROPE DE L’EST

Extract

113 Le français de cour et d’administration en Brandebourg-Prusse aux XVIIe et XVIIIe siècles Leonhard HOROWSKI À peine ose-t-on encore parler du grand rôle qu’a joué la langue française dans la culture allemande de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle, tant il a été souligné, discuté et étudié, et il paraîtrait superflu de répéter les mots célèbres des contemporains à ce sujet. N’est-il pas audacieux de vouloir dire quelque chose de nouveau sur l’omniprésence du français dans la vie et dans l’éducation des élites allemandes, le rôle des émigrés huguenots, l’influence du français sur l’allemand, la contre- réaction allemande vers la fin du XVIIIe siècle ou la culture française d’un monarque aussi exemplaire et exceptionnel que Frédéric II de Prusse ? Loin de vouloir récapituler la littérature traitant de ces sujets, voire la compléter, nous limiterons cet essai à un ensemble de textes autobiographiques ou diaristiques en français, écrits par des personnes appartenant à l’élite sociale et politique de Brandebourg-Prusse. Cet ensemble de textes n’a pas été repertorié jusqu’ici de façon systéma- tique ; son observation nous permettra de tirer quelques premières conclusions, et sur la logique de l’adoption du français par les Alle- mands, et sur les genres de textes les plus touchés par cette adoption. Comme dans beaucoup d’États du Saint-Empire, l’utilisation de la langue française à la cour et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.