Show Less

La francophonie européenne aux XVIIIe-XIXe siècles

Perspectives littéraires, historiques et culturelles

Edited By Elena Gretchanaia, Alexandre Stroev and Catherine Viollet

La littérature européenne d’expression française offre une image de l’Europe perçue en tant que fondatrice d’une société qui, depuis le XVIII e siècle, s’établit au-delà des barrières nationales. Il s’agit de définir l’historique, les contours et les composantes de cette représentation, qui rejoint des préoccupations contemporaines. Les écrits en question concernent plusieurs domaines de la production écrite : poésie, romans, théâtre, mémoires, journaux personnels, correspondances, ouvrages philosophiques et historiques, périodiques. Ouvrant vers une perspective transnationale qui se développe sur une longue période et favorise le rapprochement et l’entente entre différentes cultures, ces textes manifestent et concrétisent l’influence, souvent déterminante, qu’ont exercé et qu’exercent encore dans l’Europe du XXI e siècle la langue et la culture françaises.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices bio-bibliographiques des auteurs

Extract

Jean BESSIÈRE est professeur émérite de littérature comparée à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et président honoraire de l’Association internationale de Littérature comparée. L’essentiel de ses travaux portent sur les relations littéraires, la théorie littéraire et l’étude du roman. Parmi ses ouvrages récents : Qu’est-il arrivé aux écrivains français ? D’Alain Robbe-Grillet à Michel Houellebecq (Loverval, 2006) ; Le Roman contemporain ou la problématicité du monde (Paris, 2010) ; Questionner le roman : Quelques voies au-delà des théories du roman (2012). Michel BRAUD est professeur de littérature française à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Ses travaux portent sur le journal personnel et les écrits autobiographiques. Il est l’auteur de La Forme des jours. Pour une poétique du journal personnel (Paris, Seuil, coll. « Poétique », 2006) et de La Tentation du suicide dans les écrits autobiographiques (Paris, PUF, 1992). Il a édité une anthologie du journal intime au XIXe siècle, Journaux intimes de Madame de Staël à Pierre Loti (Paris, Gallimard, coll. « Folio Classique », 2012), et a co-dirigé plusieurs volumes collectifs : Où en sommes-nous dans les recherches autobio- graphiques (Cracovie, WSP, 1993) ; Jacques Borel, l’imagination autobiographique (Paris, Minard, 2000) ; Écritures du ressassement (Bordeaux, PUB, 2001) ; L’Irressemblance. Poésie et autobiographie (Bordeaux, PUB, 2007) ; et Poétiques de la durée (Bordeaux, PUB, 2010). Irena BUCKLEY est professeur à l’université Vytautas Magnus (Kau- nas, Lituanie). Elle enseigne l’histoire de la littérature lituanienne et la rhétorique. Domaines de recherche...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.