Show Less

La puissance britannique en question / Challenges to British Power Status

Diplomatie et politique étrangère au 20e siècle / Foreign Policy and Diplomacy in the 20th Century

Series:

Edited By Claire Sanderson and Mélanie Torrent

Cet ouvrage est consacré aux transformations de la politique étrangère et de la diplomatie britanniques dans le temps long du déclin impérial, de l’intégration européenne et des relations transatlantiques. De la Royal Navy de l’amiral sir John Fisher à la politique nucléaire contemporaine, les auteurs analysent la capacité d’adaptation des pratiques internationales de la Grande-Bretagne, ses moteurs, ses limites et sa signification, à travers des cas d’étude centrés sur des archives nouvellement ouvertes ou des aires parfois marginalisées. Ils démontrent l’influence des individus, le poids des réseaux, l’évolution des processus de consultation et de prise de décision, en contexte de crise comme dans la gestion quotidienne. Considérant tour à tour les échelles locales et globales, bilatérales et multilatérales, l’ouvrage offre une perspective critique sur les pratiques culturelles et les courants intellectuels qui sous-tendent la politique étrangère et la diplomatie britanniques au 20 e siècle, de Bruxelles à Washington, du Canada au Pacifique, des Malouines à l’Afrique, des Nations Unies au Commonwealth des Nations.
This study addresses transformations in British diplomacy and foreign policy through the long-term perspectives of imperial decline, European integration and transatlantic relations. From the Royal Navy of Admiral Sir John Fisher to contemporary nuclear policy, the authors analyse Britain’s capacity to adapt its international practices, and the driving forces and constraints behind them. Using case studies based on newly available archives and including regions that tend to be marginalised, they show the influence of individuals, the importance of networks and the evolution of the consultation and decision-making processes, in contexts of both crisis and daily management. On a local, global, bilateral and multilateral scale, the book offers a critical perspective of the cultural practices and intellectual trends underlying British diplomacy and foreign policy in the 20th century, from Brussels to Washington, from the Falkland Islands to Africa, from the United Nations to the Commonwealth of Nations.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIÈME PARTIE / PART TWO LE DÉFI DES INDÉPENDANCES : LES NOUVELLES DIPLOMATIES D’UN COMMONWEALTH EN TRANSFORMATION / THE CHALLENGES OF INDEPENDENCE: THE NEWDIPLOMACY OF A COMMONWEALTH IN TRANSFORMATION

Extract

DEUXIÈME PARTIE LE DÉFI DES INDÉPENDANCES : LES NOUVELLES DIPLOMATIES D’UN COMMONWEALTH EN TRANSFORMATION PART TWO THE CHALLENGES OF INDEPENDENCE: THE NEW DIPLOMACY OF A COMMONWEALTH IN TRANSFORMATION 109 « The ideal I’ve always cherished, Canadian independence »1 Le développement du département des Affaires extérieures du Canada et la finalisation de l’indépendance canadienne Laurence CROS Université Paris Diderot – Paris Sorbonne Cité Le 21 janvier 1922, Oscar D. Skelton, professeur de sciences politiques et doyen de la faculté des arts de Queen’s University à Kingston, dans l’Ontario, prononce un discours intitulé « Canada and Foreign Policy » devant le Club canadien d’Ottawa. Il y défend l’idée que le Canada doit désormais mener sa propre politique extérieure en accord avec ses intérêts nationaux2. Le Premier ministre canadien, William Lyon Mackenzie King, nouvellement arrivé au pouvoir suite à la victoire du parti libéral à l’élection de 1922, note ce soir-là dans son journal que les idées de Skelton formeraient une excellente fondation pour une politique étrangère canadienne et que Skelton lui-même pourrait être l’homme nécessaire pour développer le Département des Affaires extérieures3. 1 Lettre d’Oscar D. Skelton à Adam Shortt, février 1902 in Granatstein, Jack L., The Ottawa Men: The Civil Service Mandarins, 1935-1957, Toronto, University of Toronto Press, 1982, p. 30. 2 Skelton, Oscar D., « Canada and Foreign Policy », Addresses of the Canadian Club of Ottawa, 1922, pp. 143-154. 3 « King’s Diary », 21 January 1922, in Granatstein,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.