Show Less

L’innovation

Analyser, anticiper, agir

Series:

Edited By Sophie Boutillier, Faridah Djellal and Dimitri Uzunidis

L’innovation est au cœur du modèle dynamique de croissance fondé sur l’incertitude, le risque et le profit. Dans la crise actuelle et la mondialisation, l’entrepreneur, l’entreprise et les institutions publiques d’action économique sont interpelés par le besoin de renouveler au plus vite les technologies, les organisations, les modes de production et de consommation. Ce livre définit l’innovation et l’applique en partant du modèle des 3 « A » : analyser ses propres forces et faiblesses et celles du contexte technique, économique et social pour anti ciper le changement et agir pour s’adapter ou, au contraire, pour conduire le progrès.
Les études présentées par les universitaires, les managers de l’innovation et des décideurs politiques s’accordent sur le fait que l’action entrepreneuriale et la politique publique pour être efficaces doivent penser l’innovation comme un système : la frontière entre recherche, industrie et innovation étant de plus en plus perméable, il est nécessaire que les mécanismes économiques se trouvent en phase les uns par rapport aux autres. La synchronisation des processus sociotechniques est à la base du succès des activités innovantes et de l’amorce d’une nouvelle trajectoire de croissance.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface - Jean-Hervé LORENZI

Extract

13 Préface Jean-Hervé LORENZI Ce livre, qui rassemble 24 contributions d’experts reconnus – éco- nomistes ou scientifiques, est publié à un moment très exceptionnel dans l’évolution de l’économie mondiale. Chacun pense, à juste titre, que le progrès technique est au cœur de la croissance, mais un doute profond saisi les uns et les autres. Où en sommes-nous de ce progrès ? Comment va-t-il se développer ? Quelle structure permettra d’en accélérer la parution et la diffusion ? Après des années de croyance absolue dans une évolution linéaire du monde, le doute s’installe, avec des questions sous des formes diverses : disposons-nous de ressources suffisantes pour continuer à investir et à produire dans les conditions actuelles ? La connaissance scientifique connaîtra-t-elle une progression aussi stupé- fiante que dans le siècle dernier ? Les pays émergents vont-ils prendre le relais de la progression humaine en laissant les pays de l’OCDE dans une stagnation séculaire ? Tout cela n’est pas simple spéculation car un grand débat public est en train de naître aux États-Unis et bientôt en Europe, lancé par Kenneth Rogoff, l’historien des crises financières. Quel est-il ? Celui du ralentissement du progrès technique et de son rôle dans la crise. Car chacun sait qe le monde a réellement découvert la croissance, de la fin du 18e siècle jusqu’à nos jours, grâce à son déve- loppement. Conséquence logique : de très nombreux économistes se sont donc...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.