Show Less

L’innovation

Analyser, anticiper, agir

Series:

Edited By Sophie Boutillier, Faridah Djellal and Dimitri Uzunidis

L’innovation est au cœur du modèle dynamique de croissance fondé sur l’incertitude, le risque et le profit. Dans la crise actuelle et la mondialisation, l’entrepreneur, l’entreprise et les institutions publiques d’action économique sont interpelés par le besoin de renouveler au plus vite les technologies, les organisations, les modes de production et de consommation. Ce livre définit l’innovation et l’applique en partant du modèle des 3 « A » : analyser ses propres forces et faiblesses et celles du contexte technique, économique et social pour anti ciper le changement et agir pour s’adapter ou, au contraire, pour conduire le progrès.
Les études présentées par les universitaires, les managers de l’innovation et des décideurs politiques s’accordent sur le fait que l’action entrepreneuriale et la politique publique pour être efficaces doivent penser l’innovation comme un système : la frontière entre recherche, industrie et innovation étant de plus en plus perméable, il est nécessaire que les mécanismes économiques se trouvent en phase les uns par rapport aux autres. La synchronisation des processus sociotechniques est à la base du succès des activités innovantes et de l’amorce d’une nouvelle trajectoire de croissance.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIÈME PARTIE : FUTURES TRAJECTOIRES D’INNOVATION

Extract

TROISIÈME PARTIE FUTURES TRAJECTOIRES D’INNOVATION 369 L’innovation introuvable Laurent LEMIRE Journaliste et écrivain Introduction L’innovation, comme application de la découverte scientifique et comme compréhension de cet apport, est une conception récente. L’histoire des sciences y fait donc peu référence. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu d’innovation durant plus de 2000 ans ! Ce serait absurde. En revanche, ces progrès n’ont jamais été prémédités, envisa- gés, programmés. Ces audaces n’ont jamais fait l’objet d’un puissant travail en matière de recherche et développement, sauf pour l’élaboration de la bombe atomique dans le cadre du projet Manhattan durant la Seconde Guerre mondiale… Aujourd’hui on pense l’innovation comme un apport décisif et voulu, principalement dans le domaine de la technologie et de l’industrie. Ce ne fut évidemment pas le cas dans l’Antiquité et dans toutes les époques qui ont suivi. Il faut attendre le 19e siècle, moment où s’organise une communauté scientifique, pour que la chose prenne sens. Et encore... L’innovation, relève souvent d’une vision téléologique de l’histoire des sciences. Il est en effet toujours plus facile de repérer l’innovation a posteriori. Le philosophe écossais Duns Scott « soutient qu’un progrès a lieu quand il apparaît après-coup qu’il est difficile, voire impossible de revenir en-deçà. Le progrès est moins ce qui va de l’avant que ce qui empêche de retourner en arrière » (Sondag, 2005)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.