Show Less

Fermer les mines en construisant l’Europe

Une histoire sociale de l’intégration européenne

Series:

Nicolas Verschueren

Et si les mineurs étaient les vrais pères fondateurs de l’Europe ? La question est faussement provocatrice. L’histoire de la construction européenne a une dimension sociale largement sous-estimée contribuant à faire de l’Union européenne un corps institutionnel désincarné.
De la bataille du charbon aux luttes sociales dans les années 1970, l’auteur porte un regard inédit sur l’intégration européenne où les enjeux économiques et sociaux se jouent à Bruxelles mais se réalisent dans les bassins charbonniers. À partir de l’histoire des ouvriers de la mine après 1945, il peint un tableau impressionniste de l’histoire sociale de la construction européenne associant architecture du logement ouvrier, politiques sociales ambitieuses, résistances des mineurs et culture ouvrière. Le Borinage devient un laboratoire où la formule « fermeture des mines et reconversion industrielle » donne un résultat des plus surprenants. L’histoire sociale de l’Union européenne cesse alors d’être un mirage pour se dessiner au fusain.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 3. Le statut européen du mineur

Extract

117 CHAPITRE 3 Le statut européen du mineur Étonnamment, le projet de statut européen du mineur est resté jusqu’à ce jour absent de l’historiographie de la construction européenne. Vraisemblablement, le fait que cette initiative singulière ait échoué n’a pas contribué à en faire un point de fixation pertinent pour l’histoire. Pourtant ce projet a mobilisé des acteurs syndicaux très en vue tels qu’Arthur Gailly ou Paul Finet et a donné lieu à la première manifesta- tion européenne dont les revendications portaient sur la création d’une Europe sociale et l’élaboration d’un statut européen du mineur. La notion de statut n’a pas ici le sens juridique qui pourrait lui être attribué. Il s’agissait davantage d’une charte, « d’un cadre qui devrait définir le dénominateur commun des conditions de vie et de travail de tous les mineurs de la C.E.C.A. et représenter le minimum au-dessous duquel il serait impossible de descendre »1. Le principe général du projet était d’éta blir un statut commun à tous les ouvriers de la mine indépendam- ment de leur nationalité et de leur lieu de travail. Au-delà de l’exhumation d’un évènement important de l’histoire de la construction européenne, l’étude du cheminement du statut européen du mineur met en évidence le fonctionnement des réseaux entre syndica- listes et hommes politiques au sein des institutions européennes et permet d’étudier la manière dont ils ont été utilisés pour tenter...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.