Show Less

Le développement rural en Europe

Quel avenir pour le deuxième pilier de la Politique agricole commune ?

Series:

Edited By Aurélie Trouvé, Marielle Berriet-Solliec and Denis Lépicier

À la veille d’une réforme importante de la Politique agricole commune (PAC), les débats se multiplient sur sa légitimité. Comment justifier les 40 milliards d’aides européennes agricoles versés par an ? Un « deuxième pilier » de la PAC, consacré formellement au développement rural, a été créé en 1999 pour répondre aux besoins du monde rural et aux impératifs environnementaux. Depuis, il n’a cessé de prendre de l’importance sur le plan politique et budgétaire : aides à l’installation et à la modernisation des exploitations, aides agro-environnementales, aides aux zones défavorisées et à la diversification des activités rurales, etc. Quel bilan tirer de cette politique européenne de développement rural ? Mis en œuvre selon des principes très différents du premier pilier de la PAC consacré au soutien des marchés agricoles, le deuxième pilier propose-t-il réellement une alternative ? Pour la première fois, un ouvrage réunit une vingtaine de spécialistes, chercheurs, responsables administratifs et de bureaux d’études, pour présenter de façon didactique, l’histoire, les enjeux et la mise en œuvre de ce deuxième pilier de la PAC, mais également les débats et les contradictions qui le traversent.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Avant-Propos

Extract

Cet ouvrage est né d’un constat : celui de l’absence d’un ouvrage récent, en langue française, sur la politique européenne de développe- ment rural. Après cinquante années d’interventions publiques à destina- tion des espaces ruraux, il répond également à un besoin de bilan et de mise en perspective, à la veille d’une réforme de la Politique agricole commune. Nous tenons à remercier tous les contributeurs de cet ouvrage qui ont accepté de participer à cette aventure collective en se pliant aux con- traintes de temps que nous leur avons imposé. Merci aussi à Sandrine Guillaume qui a assuré la mise en page dans des délais très serrés. Enfin, un remerciement tout particulier à Michel Ehrhart qui a accepté de prendre de son temps pour nous faire partager son expérience, pour assurer une dernière relecture des principaux chapitres et enfin pour nous avoir encouragé à mener à terme cette publication.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.