Show Less

Léon Walras

Un siècle après (1910-2010)

Series:

Edited By Arnaud Diemer and Jean-Pierre Potier

L’économie occupe une place importante dans la société, au point de cristalliser un ensemble de questions socialement vives. Cet ouvrage aborde les enjeux de société à partir de l’œuvre de Léon Walras (1834-1910). Ce dernier est souvent présenté comme l’un des pères fondateurs de la Science économique. On oublie toutefois que Léon Walras était également un humaniste, qui a cherché à populariser ses travaux au nom de la paix dans le monde.
Les différentes contributions de cet ouvrage reviennent ainsi, à l’occasion du centenaire de la mort de Léon Walras, sur son analyse économique et philosophique qui continue encore aujourd’hui à alimenter de nombreux débats.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Des Walravens à Walras, la famille de Léon Walras et ses alliances - Raymond COURBIS

Extract

17 Des Walravens à Walras, la famille de Léon Walras et ses alliances Raymond COURBIS À tous égards, Léon Walras est l’une des gloires de l’École économique française mais, comme l’a déjà noté William Jaffé (1984), il aurait pu ne pas être français. Il est en effet l’arrière-petit-fils d’Andreas Walravens (ou Waelravens) qui, originaire d’Arcen dans le Limbourg (alors territoire de la Prusse et aujourd’hui des Pays-Bas), se fixe au milieu du XVIIIe siècle à Montpellier où il épouse, en 1752, Anne Levat, la fille d’un maître tailleur de cette ville où il fera souche1. Progressivement le nom de « Walravens » est francisé en « Valras », puis en « Walras », orthographe qui sera définitivement adoptée par la famille à la fin du XVIIIe siècle. Louis Auguste Walras, un fils d’Andreas Walravens (devenu en France André Valras) et d’Anne Levat, épouse, à Montpellier, en 1797 Marie Esprit Tricou. Il est le père d’Antoine Auguste Walras qui, de son mariage en 1834 à Évreux, avec Louise Aline de Sainte Beuve, aura, entre autres enfants, Léon Walras né à Évreux en décembre 1834. Pour William Jaffé et les biographes de Léon Walras, les Walras à Montpellier sont de condition modeste, voire illettrés, et ce n’est qu’avec Auguste Walras que la famille Walras aurait accédé à un niveau social plus élevé2. En particulier suite au mariage avec une « de Sainte Beuve » qui serait d’un milieu social beaucoup plus élevé et appartien- 1 Voir en annexe une g...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.