Show Less

Léon Walras

Un siècle après (1910-2010)

Series:

Edited By Arnaud Diemer and Jean-Pierre Potier

L’économie occupe une place importante dans la société, au point de cristalliser un ensemble de questions socialement vives. Cet ouvrage aborde les enjeux de société à partir de l’œuvre de Léon Walras (1834-1910). Ce dernier est souvent présenté comme l’un des pères fondateurs de la Science économique. On oublie toutefois que Léon Walras était également un humaniste, qui a cherché à populariser ses travaux au nom de la paix dans le monde.
Les différentes contributions de cet ouvrage reviennent ainsi, à l’occasion du centenaire de la mort de Léon Walras, sur son analyse économique et philosophique qui continue encore aujourd’hui à alimenter de nombreux débats.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE : PHILOSOPHIE ET PROGRAMME SCIENTIFIQUE

Extract

PREMIÈRE PARTIE PHILOSOPHIE ET PROGRAMME SCIENTIFIQUE 41 Éditer les manuscrits philosophiques d’Auguste Walras Pierre-Henri GOUTTE Dans les années qui ont suivi la publication desŒuvres économiques complètes d’Auguste Walras, certains chercheurs qui travaillent sur cet « initiateur en économie politique » ont demandé que leur soient communiqués des inédits portant sur la philosophie. Quel statut dans la pensée d’Auguste Walras la philosophie a-t-elle, qui fait qu’elle paraît aujourd’hui indispensable à la connaissance de son économie politique et que s’avère nécessaire la publication des manuscrits philosophiques ? À lire sa « correspondance active » avec son fils, Auguste est partagé entre deux passions intellectuelles : la création de l’économie politique et sociale, et la critique littéraire d’auteurs dramatiques français du XVIIe siècle (lettre du 25 juillet 1863, OEC, vol. IV, 2005, p. 592). Il pratique la première essentiellement de 1826 à 1836, puis en 1848 et 1849. Il approfondit la seconde principalement de 1843 à 1847. Et, lorsque, retraité, il cherche à reprendre une activité intellectuelle en dispensant des cours à Pau, il hésite longtemps entre ces deux champs, car il pense avoir eu une pensée également novatrice dans l’un et l’autre. Cependant, comme il l’explique à son fils qui vient de publier son premier roman Francis Sauveur, un seul de ces deux domaines est porteur d’un projet intellectuel d’avenir, l’économie politique et sociale : contribuer à la création de la science sociale est une des deux tâches qu’il reste à accomplir dans la seconde moitié du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.