Show Less

L’Europe par l’économie ?

Des projets initiaux aux débats actuels

Series:

Edited By Sylvain Schirmann

En proposant le 9 mai 1950 la création d’une Haute Autorité du Charbon et de l’Acier, Robert Schuman, inspiré par Jean Monnet, choisit un chemin fonctionnaliste pour parvenir à une Europe unie. L’Europe communautaire vit depuis avec ce schéma. Que ce soit le projet de marché commun qui conduit aux traités de Rome ou la mise en place du système monétaire européen, la logique est la même : les solidarités économiques devraient déboucher sur un surcroît d’intégration politique. Pourtant, dès l’amorce de la construction européenne, on s’aperçut de la difficulté à passer, par le biais de l’économie, à une plus grande unité politique.
Ce constat revêt une acuité particulière dans le contexte actuel de la crise que traverse le projet européen et légitime le sujet des troisièmes journées d’études accueillies à la Maison de Robert Schuman qui pose la question de l’Europe par l’économie.
En interrogeant les héritages historiques mais aussi en mettant en perspective les débats d’aujourd’hui relatifs à la dimension économique de la construction européenne, et cela à une période cruciale de son histoire, les communications rassemblées dans le présent ouvrage contribuent, par une approche pluridisciplinaire, au nécessaire travail d’analyse afin de dresser un état des lieux de l’intégration économique et monétaire et de dessiner les voies possibles pour l’avenir du projet européen.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface

Extract

Le Département de la Moselle a souhaité faire de la demeure du « Père de l’Europe » un lieu dédié à la personnalité et à l’œuvre de l’homme d’État mosellan, mais aussi un espace de recherche et de médiation autour des questions européennes. C’est dans cette perspective que, du 15 au 16 novembre 2012, ont été accueillies à la Maison de Robert Schuman, site « Moselle Passion » du Conseil Général, des journées d’études conviant universitaires, étudiants et public intéressé autour du thème la dimension économique de la construction européenne, abordé de façon pluridisciplinaire par des historiens, politistes, juristes et économistes. Il a fallu deux guerres mondiales pour qu’enfin l’Europe s’engage dans une démarche tangible et pérenne d’unification. Et au sortir de ces terribles conflits, il est apparu que l’économie devait, tant par nécessité que par réalisme, être la première pierre de la construction européenne. Si d’aucuns ont regretté que l’Europe communautaire soit d’abord un marché avant d’être un espace politiquement intégré, et Robert Schuman écrivait lui-même que « l’Europe ne saurait se limiter à la longue à une structure purement économique », l’histoire nous montre qu’il ne saurait être question d’avancée politique totalement déconnectée de l’environ- nement économique. Il faut en effet avoir à l’esprit – et l’actualité est là pour nous le rap- peler avec force dans une économie globalisée – que l’économie, sans être une fin en soi, est un levier,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.