Show Less

L’Europe par l’économie ?

Des projets initiaux aux débats actuels

Series:

Edited By Sylvain Schirmann

En proposant le 9 mai 1950 la création d’une Haute Autorité du Charbon et de l’Acier, Robert Schuman, inspiré par Jean Monnet, choisit un chemin fonctionnaliste pour parvenir à une Europe unie. L’Europe communautaire vit depuis avec ce schéma. Que ce soit le projet de marché commun qui conduit aux traités de Rome ou la mise en place du système monétaire européen, la logique est la même : les solidarités économiques devraient déboucher sur un surcroît d’intégration politique. Pourtant, dès l’amorce de la construction européenne, on s’aperçut de la difficulté à passer, par le biais de l’économie, à une plus grande unité politique.
Ce constat revêt une acuité particulière dans le contexte actuel de la crise que traverse le projet européen et légitime le sujet des troisièmes journées d’études accueillies à la Maison de Robert Schuman qui pose la question de l’Europe par l’économie.
En interrogeant les héritages historiques mais aussi en mettant en perspective les débats d’aujourd’hui relatifs à la dimension économique de la construction européenne, et cela à une période cruciale de son histoire, les communications rassemblées dans le présent ouvrage contribuent, par une approche pluridisciplinaire, au nécessaire travail d’analyse afin de dresser un état des lieux de l’intégration économique et monétaire et de dessiner les voies possibles pour l’avenir du projet européen.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE. LES HÉRITAGES

Extract

PREMIÈRE PARTIE LES HÉRITAGES 21 Le régionalisme économique européen Éric BUSSIÈRE La question de la construction de l’Europe par l’économie a long- temps été appréhendée d’un point de vue principalement internaliste. On a considéré l’unification économique de l’Europe comme partie d’un projet global dont les considérants étaient surtout internes, l’un d’entre eux étant la construction irréversible de la paix, la paix politique étant elle-même composante d’un tout aux cotés du social et de l’économique. L’une des questions posées par les analystes a donc longtemps été celle de la contribution de l’unification économique à l’unification politique et des éventuels effets d’enchaînement que comportait la méthode fonctionnelle mise en œuvre en 1950. Mais la question ainsi posée rend- elle compte de l’ensemble du processus d’unification européenne si l’on cherche à le resituer dans le temps long d’un grand XXe siècle, et non dans le moment que représentent les années 1950 ? Les motivations et dynamiques de ce projet ne sont-elles pas également pas liées à un environnement international marqué par la compétition entre acteurs économiques majeurs à l’échelle du monde ? Auquel cas il convient aussi de prendre en compte le jeu des forces externes sur la construction économique de l’Europe : dans quelle mesure la pression exercée par le système international est-elle aussi un facteur explicatif du projet euro- péen et de sa mise en œuvre ? Celui-ci devrait donc être...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.