Show Less

La linguistique de la contradiction

Series:

Jacques François, Pierre Larrivée, Dominique Legallois and Franck Neveu

La notion de contradiction traverse l’organisation du langage. Elle structure le lexique, motive des constructions syntaxiques et est un mode d’organisation du discours. C’est ce que démontrent les études réunies dans cet ouvrage éclairant des cas jusqu’ici peu étudiés, dans un ensemble de langues proches et plus éloignées, anciennes et modernes. Ces études suggèrent la récurrence d’une même notion à différents niveaux de structuration, de la langue au discours, permettant l’intégration de dimensions hétérogènes. Se trouve ainsi affirmée l’idée que les tensions entre contrariété et contradiction sont à l’origine des raisonnements contextuels qui donnent des objets linguistiques bien formés.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract

Emma Álvarez-Prendes est professeur assistant à l’Université d’Oviedo (Espagne). Après avoir soutenu une thèse sur les énoncés concessifs en français et en espagnol contemporains, elle travaille désormais sur l’analyse de certains opérateurs de la langue française (i.e. de toute façon, sans doute, sérieusement, etc.) au sein du groupe Opéras. Sa recherche est marquée par son intérêt pour la question du sens lin- guistique, et tout particulièrement pour l’interaction entre les éléments sémantiques et les éléments pragmatiques. Tatiana Bottineau est maître de conférences (HDR) à l’INALCO, où elle enseigne la grammaire théorique russe et la traduction littéraire. Membre du SeDyL (Structures et Dynamique des Langues) auprès de l’INALCO et du CNRS (FRE3326, IRD/UMR 135), elle est l’auteur d’une monographie sur l’expression de l’itérativité et les problèmes de l’aspect en russe, ainsi que de nombreux articles publiés en français et en russe. Ses travaux de recherche s’inscrivent dans le cadre de la lin- guistique cognitive et, plus particulièrement, dans celui de la linguis- tique formelle et énonciative. Danielle Coltier est actuellement maître de conférences à l’Univer- sité du Mans. Membre de la revue Pratiques (CRESEF, Metz), elle a publié dans le domaine de la didactique du français puis en linguistique, sur les phénomènes de prise en charge énonciative. Gilles Corminboeuf est docteur en linguistique de l’Université de Neuchâtel et chercheur avancé au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.