Show Less

The Uses of First Person Writings / Les usages des écrits du for privé

Africa, America, Asia, Europe / Afrique, Amérique, Asie, Europe

Series:

Edited By François-Joseph Ruggiu

This book considers first-person writing and the related questions of the formation of the self, the rise of the individual and the private/public debate, and places these considerations within a multicultural perspective. It compares the characteristics of European or Occidental personal writings (such as diaries, memoirs and autobiographies) with the written forms of personal, intimate and autobiographical self which have existed and continue to exist within various Asian, African or Near Eastern cultures. The book constitutes a call for a global history of personal writing.
Ce livre s’intéresse, dans une perspective multiculturelle, à l’écriture de soi, et aux questions connexes de la formation même du soi, de l’émergence de l’individu ou encore du débat sur l’apparition des sphères privées et publiques. Il compare les caractéristiques de l’écrit personnel tel qu’il a eu cours en Europe ou dans les pays occidentaux (comme les journaux intimes, les mémoires, les autobiographies, entre autres) avec les formes écrites du soi personnel, intime ou autobiographique telles qu’elles ont pu exister, et existent, dans différentes cultures asiatiques, africaines ou proches-orientales. Ce livre lance également un appel pour une histoire globale des écrits personnels.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Écriture privée et publique en Afrique de l’Ouest à l’époque coloniale - Karin Barber

Extract

217 Écriture privée et publique en Afrique de l’Ouest à l’époque coloniale1 Karin BARBER University of Birmingham Dans la plus grande partie de l’Afrique de l’Ouest anglophone, l’écrit et l’imprimé sont arrivés en même temps2. Ils ont été introduits par les missionnaires à partir du milieu du XIXe siècle, ou à peu près, et ils ont été adoptés et utilisés par l’administration coloniale. Dès le départ, les textes manuscrits et les textes imprimés ont donc coexisté et ils ont intensément interagis avec les genres oraux qui fleurissaient et se développaient tout autour d’eux. L’alphabétisation était associée à une amélioration de soi, à la fois personnelle et sociale, et l’instruction religieuse allait de pair avec l’accès à une nouvelle catégorie d’emplois qualifiés (employés, fonctionnaires, gestionnaires de travaux publics, comptables, vendeurs), définis par leur proximité avec le pouvoir européen, le commerce international et la « civilisation » importée. L’éducation scolaire était alors une nouvelle source et une nouvelle mesure du statut social. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, les personnes qui avaient achevé leurs études secondaires et qui avaient continué à acquérir des qualifications professionnelles, comme les membres du clergé, les enseignants, les médecins ou les hommes de loi, formèrent une élite très prestigieuse. Mais le projet des missionnaires protestants avait toujours été de donner au plus grand nombre possible de personnes une éducation...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.