Show Less

Les parents et l’école

Étude contrastive des rapports dans un contexte d’hétérogénéité culturelle

Antigoni-Alba Papakonstantinou

Le présent ouvrage se penche sur les rapports des parents à l’école primaire. Quels savoirs scolaires favorisent les parents ? Comment gèrent-ils les règles et les limites imposées par l’institution scolaire concernant leur implication vis-à-vis de l’école ? Quel type de relations entretiennent-ils avec les enseignants et comment se créent les contacts ? Menée dans un contexte marqué par une forte hétérogénéité culturelle, à savoir des écoles accueillant un grand nombre d’élèves issus de l’immigration, cette étude tente de répondre à ces questions délicates. Des facteurs comme le genre, le niveau socio-économique et éducatif, la performance scolaire et le statut d’immigré sont pris en compte dans la recherche qualitative présentée dans cet ouvrage.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion

Extract

Dans un cadre éducatif marqué par une forte hétérogénéité culturelle, nous avons essayé de comprendre le rapport des parents à l’école. Étant donné que la position des familles et leur marge d’action au sein de l’organisation scolaire sont délimitées par la loi, notre intérêt s’est porté sur l’évaluation des apprentissages scolaires par les parents, sur leur opinion quant à l’implication parentale dans la vie scolaire et sur leurs expériences d’interaction avec les enseignants. Les résultats de cette recherche nous ont amenée à décrire la manière dont se forge le rapport des parents aux savoirs scolaires, à l’institution et aux enseignants, et à conclure que les parents grecs et les parents immigrés entretiennent un rapport à l’école différent, parfois contrasté, toujours complexe et multi- factoriel. Cette étude part de l’acceptation du fait que chaque acteur social comprend, interprète et agit face aux diverses situations selon sa propre logique1, laquelle découle de son expérience et de ses appartenances (culturelles, sociales, sexuelles, etc.). Cette recherche s’inscrit dans une approche compréhensive et se focalise plus sur les processus que sur les situations, sur les individus plus que sur les groupes, sur les actions et les choix plus que sur les positions des acteurs. Son caractère qualitatif empêche toute tentative de généralisation des résultats tout en permet- tant une généralisation interne2 et en laissant une marge pour esquisser les différentes tendances...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.