Show Less

Histoire de la Coupe du monde de football

Une mondialisation réussie

Series:

Alfred Wahl

Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu’aux plus récentes, de son histoire. L’accent est mis sur l’évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l’œuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l’organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l’uniformisation des règles de l’arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l’argent, l’interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs.
La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s’écrivant sur un rythme quadriennal.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE IV : Sélection et préparation des équipes

Extract

73 CHAPITRE IV Sélection et préparation des équipes Lorsque venait le moment de former la sélection nationale pour les matches éliminatoires de la Coupe du monde, puis de retenir vingt-deux noms pour la phase finale et de désigner les titulaires qui seront alignés sur le terrain, c’était la mobilisation générale dans le monde du football et d’abord au niveau des fédérations nationales investies du pouvoir de mettre en place une hiérarchie de responsables chargés de la sélection et de la direction de l’équipe nationale. Diverses formules avaient cours. Les cadres des fédérations nommaient parfois un sélectionneur ou un comité de sélection dont la mission consistait, pour un temps donné, de désigner des joueurs parmi lesquels seraient retenus les titulaires. Dès 1930, la réglementation de la FIFA a prévu une sélection limitée à vingt-deux joueurs pour le tournoi final. Il s’agissait alors d’éviter des frais excessifs au pays organisateur. Les sélections sont ensuite confiées à un entraîneur chargé de prépa- rer et de diriger les joueurs et, surtout, de former l’équipe-type. Dans ce cas, l’entraîneur se contentait d’élaborer un système de jeu pour une équipe qu’il n’a pas choisie. Il existe aussi une autre formule : celle qui prévoit la fusion des fonctions de sélectionneur et d’entraîneur au profit d’un seul titulaire. Dans le premier cas, la responsabilit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.