Show Less

Histoire de la Coupe du monde de football

Une mondialisation réussie

Series:

Alfred Wahl

Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu’aux plus récentes, de son histoire. L’accent est mis sur l’évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l’œuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l’organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l’uniformisation des règles de l’arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l’argent, l’interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs.
La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s’écrivant sur un rythme quadriennal.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE IX : Interférence du politique

Extract

167 CHAPITRE IX Interférence du politique Sans doute la FIFA, en tant qu’organisation internationale ayant vocation à intégrer tous les États, devait-elle s’en tenir impérativement à une position de neutralité absolue à l’égard de tout problème d’ordre politique qui pouvait surgir entre les pays membres. Elle devait aussi adopter une neutralité intégrale à l’égard de toute idéologie au moment où des conflits de ce type agitaient l’Europe et le reste du monde. D’autant qu’au départ, les confrontations internationales du football avaient pour objectif affirmé de promouvoir l’amitié entre les peuples. Or, à l’expérience, nombre de sociologues ont pu répéter que le match international de football est devenu un lieu de mobilisation communautaire et, au-delà, un moment d’affrontement entre deux pays avec mise en jeu de l’orgueil national. Dans cette guerre simulée entre deux équipes, l’affrontement était a priori pacifique puisqu’il s’agit d’un simple jeu. Cependant, les dérives n’ont pas manqué, avec pour consé- quence que le match pouvait alors s’apparenter à une forme de guerre ritualisée. Les Coupes du monde représentaient une force potentielle du sentiment national ; elles ont révélé plusieurs formes d’affrontements, des plus pacifiques aux plus violentes, largement véhiculées, sinon suscitées par certains organes de presse et moins souvent par la presse spécialisée. La Coupe du monde a également été un prétexte utilisé pour des enjeux de politique intérieure partisane par des dirigeants. Mais il y eut beaucoup...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.