Show Less

Histoire de la Coupe du monde de football

Une mondialisation réussie

Series:

Alfred Wahl

Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu’aux plus récentes, de son histoire. L’accent est mis sur l’évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l’œuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l’organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l’uniformisation des règles de l’arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l’argent, l’interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs.
La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s’écrivant sur un rythme quadriennal.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE XII : Les lendemains

Extract

237 CHAPITRE XII Les lendemains Ni le coup de sifflet de l’arbitre qui met un terme à la finale de la Coupe du monde, ni la cérémonie protocolaire dans le stade qui clôture l’événement, c’est-à-dire la succession des rencontres qui ont eu lieu durant trois, puis jusqu’à cinq semaines suivies par des foules passion- nées, y compris hors du terrain, à la radio, puis également à la télévision ne signifient que l’événement Coupe du monde est voué ensuite à l’oubli. En fait, il continue de vivre durablement par son impact sur la population, par les débats qu’il provoque, par les souvenirs qui se sont inscrits dans les mémoires de tous, joueurs, dirigeants et supporteurs. Au total, la Coupe du monde est hissée au rang d’un ensemble de sagas où survivent et se perpétuent les souvenirs de hauts faits, d’exploits fabuleux, de figures légendaires, de dates mémorables, d’équipes my- thiques, de drames nationaux. Il est vrai que c’est la Coupe du monde qui a mis le football au rang de sport roi et de sport universel1. Cette sorte de nouvelle dramaturgie a débuté au soir de la victoire de l’Uruguay en 1930. Le souvenir ne s’est pas éteint depuis car, à chaque nouvelle Coupe du monde, des anecdotes, presque toujours semblables, refont surface dans la presse et les autres médias. La liesse populaire de Montevideo fut abondamment décrite au moment même, puis à nouveau ult...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.