Show Less

Jacques Laffitte

Roi des banquiers et banquier des rois

Virginie Monnier

Dans un monde où tous les banquiers sont ou ont été négociants et appartiennent à des dynasties parfois fort anciennes, Jacques Laffitte (1767–1844) fait figure d’outsider.
Fils d’un charpentier, il a certes bénéficié des bouleversements sociaux de son époque : il est le premier commis de banque de l’Histoire à avoir succédé directement à son patron, le célèbre Perregaux, tant à la tête de son établissement qu’au Conseil de Régence de la Banque de France ; mais – peut-être parce qu’aucune tradition ne l’entravait – il a su aussi envisager de manière radicalement nouvelle le métier de banquier, et proposer aux élites un regard insolemment novateur sur la gestion des finances publiques.
Son engagement politique découle de son libéralisme, mais là encore il se distingue : banquier de Napoléon qu’il n’aimait pas, opposé à Louis XVIII qui l’avait pourtant nommé gouverneur de la Banque de France, il porta sur le trône Louis-Philippe d’Orléans dont il devint très vite le plus farouche adversaire.
Enfin, en 1837, à 70 ans, avec la création de sa Caisse Générale du Commerce et de l’Industrie, il ouvrit la voie aux grands établissements de crédit tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Sommaire

Extract

Préface ..................................................................................................15 Éric Bussière Introduction .........................................................................................17 PREMIÈRE PARTIE ITINÉRAIRE D’UN SELF-MADE-MAN CHAPITRE 1 ..........................................................................................23 Naissance (1767) et enfance à Bayonne. Apprentissage chez Formalaguès (1781-1787). CHAPITRE 2 ..........................................................................................31 Arrivée à Paris, entrée à la banque Perregaux. La clientèle anglaise de la banque. Première promotion (1787-1790). CHAPITRE 3 ..........................................................................................39 Les banquiers, financiers et fournisseurs des armées dans les années 1790. Activités de la banque Perregaux. La Terreur : dénonciations et perquisitions ; comparution de Perregaux devant le Comité de Salut public ; Laffitte sauve Perregaux à plusieurs reprises (1793). La Grande Terreur (1794). CHAPITRE 4 ..........................................................................................49 Le Directoire (1795-1799). Reprise des affaires. Les projets de Talleyrand. Réorganisation des finances publiques. Seconde promotion de Laffitte (1795). Mariage d’Hortense Perregaux et du général Marmont. Mariage de Jacques Laffitte (1801). CHAPITRE 5 ..........................................................................................57 Le Consulat : le 18 Brumaire et le rôle des banquiers. La création de la Banque de France (1800). Les contrats de services de fonds (1800-1805). La Compagnie des Négociants Réunis. 10 CHAPITRE 6 ..........................................................................................65 Perregaux 1er régent de la Banque de France. Impatience de Laffitte. Évolution de sa situation en 1804. Sa vie, sa famille. Laffitte associé de la banque Perregaux & Cie (1806). L’affaire Ouvrard. Réforme de la Banque de France. Mort de Perregaux. Laffitte chef de maison de la banque Perregaux, Laffitte & Cie (1808). CHAPITRE 7 ..........................................................................................73 Le Conseil de régence et l’assemblée des actionnaires de la Banque de France en 1808. Laffitte r...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.