Show Less

La participation à l’épreuve

Series:

Edited By Sébastien Brunet, Frédéric Claisse and Catherine Fallon

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le processus démocratique. Cependant, les dispositifs concrets qui visent à associer à un même processus (de connaissance ou de décision) des parties prenantes aux intérêts divergents relèvent encore largement de l’expérimentation. Qu’est-ce qui fait le succès ou l’échec d’une expérience participative ? Selon quels critères l’évaluer ? Comment concevoir des dispositifs qui « tiennent » ?
Davantage qu’une défense des mérites de la participation, cet ouvrage en propose une mise à l’épreuve, à travers une série de retours d’expériences. Centrés, d’une part, sur l’exploration de controverses et, d’autre part, sur l’évaluation de politiques publiques, les chapitres décrivent les défis méthodologiques auxquels des chercheurs ont été confrontés pour intégrer des publics hétérogènes au processus de décision et faire émerger des représentations essentielles à la compréhension de phénomènes politiques et sociaux. L’ouvrage invite ainsi à une meilleure appréhension de cette aventure participative passionnante mais incertaine, à travers des approches de chercheurs partageant une expérience et une culture méthodologique commune.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract

Docteur en Science politique et administration publique spécialisé dans l’étude des risques et les méthodes participatives, Sébastien Brunet est administrateur général de l’Institut Wallon de l’Évaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS) et professeur à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université de Liège. Docteur en sciences politiques et sociales, Frédéric Claisse est chargé de cours adjoint au Département de Science Politique de l’Université de Liège et membre du centre de recherche SPIRAL, dont il dirige le pôle « développements méthodologiques ». Ses recherches portent sur l’épistémologie des sciences sociales et des méthodes parti- cipatives, et en particulier sur les relations entre processus politiques et phénomènes narratifs. Pierre Delvenne est docteur en sciences politiques et sociales de l’Université de Liège. Il est actuellement Chargé de recherche du Fonds de la Recherche Scientifique et dirige le pôle de recherches en science, technologie et société au centre de recherche SPIRAL, du Département de science politique de l’Université de Liège. Ses domaines d’expertise sont le Technology Assessment ; les interactions entre science, technolo- gie et société ; la modernisation réflexive ; la gouvernance des biotech- nologies en Europe et en Amérique latine, et les nouvelles économies politiques (bioéconomie, 3D printing, biométrie intelligente). Diplômé en Science politique de l’Université de Liège et titulaire d’un Master of Arts in comparative federalism de la University...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.