Show Less

Représenter le patronat européen

Formes d’organisation patronale et modes d’action européenne

Series:

Edited By Hélène Michel

L’emprise des milieux d’affaires sur le cours de la construction européenne est un fait tellement bien admis qu’il a conduit les observateurs à ne voir dans les organisations patronales que des groupes de pression et à délaisser l’histoire et la sociologie du syndicalisme patronal européen. Or ce syndicalisme patronal, qui plus est européen, ne va pas de soi.
Comment les intérêts patronaux peuvent-ils être représentés et défendus comme « européens » alors qu’ils sont très hétérogènes et qu’ils ne sont pas également affectés par la construction européenne ? Comment des organisations parviennent-elles à faire entendre la voix d’un patronat européen ? Comment cette représentation s’articule-t-elle avec des formes nationales et internationales de représentation ? Comment les représentants patronaux participent-ils à la politique européenne ?
Les neuf chapitres de l’ouvrage collectif répondent à ces questions en étudiant les histoires tout à la fois nationales et européennes d’organisations (Businesseurope, CEEP, UEAPME, CNPF/Medef) et les différentes formes de représentation des entreprises et des patrons européens. L’étude de la genèse et de la structuration d’organisations patronales européennes montre le rôle qu’elles jouent dans l’histoire de la construction européenne et la place qu’elles ont acquises dans le fonctionnement de l’Union européenne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract

Guillaume Courty est professeur de science politique à l’IEP de Lille et chercheur au Ceraps (UMR Cnrs, Lille 2). Il coordonne avec Julie Gervais le volet de l’enquête Spel (sociologie politique des élec- tions) consacré aux groupes d’intérêt dans la campagne électorale de 2012. Ses recherches portent sur la professionnalisation des représen- tants d’intérêt (Les groupes d’intérêt, La découverte 2006) et sur la con- sécration de la « mobilité » dans l’idéologie dominante. Sur ce terrain, il participe à la coordination de deux numéros de revues (Regards socio- logiques et Transeo) à paraître début 2013. guillaume.courty@sciencespo-lille.eu Déborah Flusin est docteure en sociologie et juriste. Après la soute- nance de sa thèse sur les juges des tribunaux de commerce, elle est ATER à l’Université de Reims. Ses recherches doctorales portent sur le monde patronal et sa participation à la régulation juridique des activités économiques. Elle a participé à l’enquête collective sur la représentation des organisations patronales françaises dans l’Union européenne (finan- cée par la DARES) où elle s’est intéressée au syndicalisme européen des employeurs du secteur public. Elle a récemment publié « Socio-genèse du Centre européen de l’entreprise publique », in Danièle Fraboulet et Pierre Vernus (dir.), Genèse des organisations patronales en Europe (19e-20e siècle), Rennes, PUR, 2012. Elle collabore actuellement à une recherche sur l’émergence du préjudice d’angoisse face aux risques (financée par la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.