Show Less

L’histoire contemporaine à l’ère numérique - Contemporary History in the Digital Age

Frédéric Clavert and Serge Noiret

Depuis plusieurs décennies, les usages du numérique en histoire se multiplient. Mais l’histoire contemporaine est parfois restée à la marge de ce mouvement. Ce livre, qui recouvre divers usages du numérique, ses outils, ses méthodes, sera à la fois une bonne introduction pour les historiens désirant se renseigner sur les usages informatiques en histoire contemporaine, et un outil utile aux chercheurs et aux enseignants plus rompus à cette utilisation. Cet ouvrage leur permettra de comparer leurs pratiques et de les approfondir dans le cadre des humanités numériques.
Digital practices in the field of history have become more and more widespread in recent decades, but contemporary historians have often tended to remain on the sidelines of this trend. This book, which covers a wide range of digital practices, tools and methods, will serve both as a solid grounding for historians keen to learn how information technology can be applied to contemporary history, and as a useful tool for researchers and lecturers who already have a degree of experience in this area. It will enable scholars to compare and further their practices in the area of digital humanities, providing a comprehensive vision of the emerging field of digital history.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Abstracts/Résumés

Extract

Une cyberinfrastructure pour la science historique (Marin Dacos) Alors que la troisième révolution industrielle, la révolution numé- rique, touche l’ensemble de l’activité scientifique des chercheurs – ses sources primaires, le séminaire permanent en ligne, la maîtrise de son identité numérique, les problèmes d’annotations, les questions d’inter- opérabilités entre les corpus… – cette évolution jette la communauté scientifique dans un abîme de perplexité. Face à un environnement numérique foisonnant, instable, imprédictible et soumis aux forces du marché, comment l’historien lambda peut-il être un acteur de son deve- nir numérique, et non subir les vagues d’innovations et les contre- vagues d’obsolescence accélérée, de modes éphémères et de faillites industrielles ? Ce chapitre apporte une réponse, en décrivant ce que devrait être une cyberinfrastructure pour la science historique. Chantier qui sera long et complexe, la mise en route d’une telle cyberinfrastruc- ture devra rester humaine et ne pas se concentrer uniquement sur les objets (corpus) et produits (publications) de la recherche en intégrant également la conversation scientifique. Web 2.0 Principles and tools (Gino Roncaglia) This chapter discusses the use of social networks and “Web 2.0” ap- plications as tools for academic research. It is divided into two main sections: 1) What is Web 2.0? and 2) Which activities and tools might be considered as the most relevant in this context from the point of view of academic research? In this second and last section, the...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.