Show Less

La France et le concile Vatican II

Etudes réunies par Bernard Barbiche et Christian Sorrel

Series:

Edited By Bernard Barbiche and Christian Sorrel

Ouvert le 11 octobre 1962 dans la basilique Saint-Pierre, le XXI e concile œcuménique, dit couramment « concile Vatican II », a été fortement marqué par l’influence que la France, aux côtés d’autres pays, a exercée sur sa préparation et son déroulement : cardinaux et évêques, théologiens, experts, diplomates, journalistes ont joué à des moments clés un rôle décisif, non seulement dans l’aula conciliaire mais aussi dans des lieux prestigieux tels que la Villa Bonaparte (ambassade de France près le Saint-Siège), le palais Saint-Louis ou le séminaire de la via Santa Chiara.
Douze spécialistes réunis en présence de quelque cent soixante auditeurs dans le cadre du service des archives diplomatiques du ministère des Affaires étrangères (site de La Courneuve) le 9 novembre 2012, à l’occasion du 50 e anniversaire de l’événement, ont confronté les résultats de leurs recherches sur cette période exceptionnelle de l’histoire de l’Église. Le présent volume rassemble les communications qui ont été présentées lors de cette journée d’étude.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Les sources diplomatiques françaises

Extract

LeS SOuRceS de L’hISTOIRe du cONcILe VATIcAN II dANS LeS ARchIVeS de LA PRéSIdeNce de LA RéPubLIque par nicole even Dans un colloque consacré au concile Vatican II, comment ne pas évoquer la personne et les archives de celui qui qualifia le concile qui s’ouvrait le 11 octobre 1962 d’« événement le plus important du siècle » et qui devait s’achever en 1965, alors qu’il était président de la Répu- blique ? Présenter une intervention sur des sources d’archives peut sembler un exercice bien aride. Il est utile, pourtant, de présenter le fonds du général de Gaulle conservé aux Archives nationales, sous la cote 5AG1, archives de la présidence de la République (1959-1969). L’inventaire de ces archives a été publié le 12 novembre 2012 et cette parution a donné lieu à une journée d’étude aux Archives nationales le 20 novembre1. À l’horizon 2013, l’ouvrage sera mis en ligne dans la salle des inventaires virtuels des Archives nationales, qui mettra à la disposition des chercheurs du monde entier le contenu des instru- ments de recherche rédigés depuis deux siècles. Ces documents sont entrés aux Archives nationales par la volonté expresse du général de Gaulle. En effet, par lettre adressée le 24 avril 1967 à l’académicien André Chamson, alors directeur des Archives de France, il écrivait : « Je souhaite que mes archives d’État aillent aux Archives nationales comme mes archives de guerre. » Ainsi fut fait pour...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.