Show Less

Les Sagas dans les littératures francophones et lusophones au XXe siècle

Series:

Edited By Marc Quaghebeur

Souvent rapprochée de l’épique alors qu’elle s’en différencie singulièrement, la Saga est passée dans le langage commun au point de se voir employée à tous vents, et souvent loin du sens originaire qui est le sien.
Ce volume entend interroger la permanence et les mutations de ce genre dans les champs littéraires francophones et lusophones du XX e siècle.
Il aborde en conséquence les métamorphoses du genre au contact de la société industrielle ; puis les translations qui s’imposent à l’heure de la reprise du module des Sagas par les mondes diasporiques ; enfin, l’alchimie qui voit la mémoire des vaincus s’en emparer également pour les lier à la permanence des dieux mânes.
Contrastes et contradictions de l’Histoire du XX e siècle se révèlent d’autant mieux dans les différents textes commentés dans ce livre qu’ils décalent tous ou réhabitent à frais nouveaux un genre qui plonge dans l’immémorial.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Avant-propos (Marc Quaghebeur)

Extract

11 Avant-propos Marc QUAGHEBEUR Longtemps débattu avec Annamaria Laserra (de l’Université de Salerne) qui ne put malheureusement donner une contribution au présent volume, cette recherche, mise en œuvre par les Archives et Musée de la Littérature (AML) et l’Association européenne des études francophones (AEEF), cherche à interroger le devenir littéraire contem- porain d’une forme esthétique ancienne, la Saga. Souvent rapprochée de l’épique alors qu’elle s’en différencie singu- lièrement – le profane s’y alliant toutefois à une forme de transcendance ou d’éternité sur terre –, la Saga est passée dans le langage usuel au point de voir le mot employé à tout vent par le circuit médiatique dès lors qu’il s’agit de désigner une histoire aux épisodes multiples. Preuve, s’il en est par ailleurs, de sa résonance presque immémoriale, comme de la capaci- té de permanence et de métamorphose, de ce qu’a recouvert le terme Saga dans la mémoire profonde des modalités du récit. Deux champs littéraires sont envisagés dans ce volume, les espaces francophones et lusophones – avec un accent plus important sur les premiers. Leur conjonction ouvre ainsi cette recherche à la double di- mension comparative de l’intra et de l’interlinguistique. Dans sa préface, Samia Kassab dégage en outre clairement les sources de la permanence et de la plasticité du genre avant d’aborder les apports respectifs des diverses contributions de ce volume aux métamorphoses du genre au XXe si...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.