Show Less

Les Sagas dans les littératures francophones et lusophones au XXe siècle

Series:

Marc Quaghebeur

Souvent rapprochée de l’épique alors qu’elle s’en différencie singulièrement, la Saga est passée dans le langage commun au point de se voir employée à tous vents, et souvent loin du sens originaire qui est le sien.
Ce volume entend interroger la permanence et les mutations de ce genre dans les champs littéraires francophones et lusophones du XX e siècle.
Il aborde en conséquence les métamorphoses du genre au contact de la société industrielle ; puis les translations qui s’imposent à l’heure de la reprise du module des Sagas par les mondes diasporiques ; enfin, l’alchimie qui voit la mémoire des vaincus s’en emparer également pour les lier à la permanence des dieux mânes.
Contrastes et contradictions de l’Histoire du XX e siècle se révèlent d’autant mieux dans les différents textes commentés dans ce livre qu’ils décalent tous ou réhabitent à frais nouveaux un genre qui plonge dans l’immémorial.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface (Samia Kassab-Charfi)

Extract

13 Préface Samia KASSAB-CHARFI Saga : le mot résonne, vibration d’une chronique matricielle puisant nutrition à même l’ancestrale substance du Temps. Eddas des Scandinavies, fables immémoriales, gestes africaines et sahariennes, hauts faits des grands Mongols, ces récits inauguraux flamboient dans les imaginaires de toute la splendeur des Genèses patri- moniales des peuples. Genèses écrites non pas dans les culminantes démesures du sacré mais par raboutages, dans l’antre ombreux de l’humain. Sur le corps remuant de l’Histoire, leurs traces perdurent, inaltérablement présentes dans les interstices de la mémoire. Elles sont rhapsodies, petits ou longs textes mis bout à bout, distendus par la transmission, portés de bouche en bouche, clamés, ressassés, d’une génération à l’autre, perpétuant le nœud du conflit et l’éclat des dépassements, les visages des demi-dieux et le scintillement des miracles, sublimés par-delà l’âme blafarde de l’instant. Traces élevées, en somme, contre l’oubli et la dissolution. Du Codex Regius de l’antique Islande à l’épopée Chaka zoulou, du Mahâbhârta de l’Inde aux viatiques antédiluviens, les sagas nouent l’Histoire et la Littérature, entrelacent témoignage et fiction. Dans leur quête homérique d’un sens à donner au monde, elles s’étendent, rhizome géant et chaotique qui lie l’identité fondatrice au devenir de la communauté. Transgénérationnelles, elles amarrent le passé au futur. Le souffle de la fable s’engouffre dans l’exubérant labyrinthe des généalo-...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.