Show Less

Micropolitiques de la biodiversité

Experts et professionnels de la nature

Series:

Céline Granjou

Depuis 20 ans la protection de la nature s’est réarticulée autour de l’idée de biodiversité : ce livre décrit cette transformation et analyse sa portée. Loin du militantisme et de la passion pour la faune et la flore, il montre qu’au tournant du XXI e siècle, la protection de la nature est devenue l’affaire de professionnels, de techniciens et d’experts dans l’exercice quotidien de leur métier. Basé sur une enquête sociologique approfondie, il décrit les tensions et les paradoxes des pratiques et des métiers des professionnels de la nature à l’heure de la gestion de la biodiversité. Car si la protection de la nature s’est affirmée autrefois comme une critique de la société technoscientifique, elle puise désormais résolument dans les répertoires du savoir, de la technologie et de l’expertise : la nature n’a jamais été autant suivie, gérée et étudiée, brouillant les frontières entre sauvage et domestique, naturel et artificiel. Pour autant, ni le cercle des experts ni le corps de techniques et de savoirs de la biodiversité ne sont définitivement fixés et figés. Ils sont au contraire en constante (co)construction. Partant d’une expérimentation de contraception de marmottes pour aboutir aux enjeux des nouvelles sciences de la biodiversité, cet ouvrage invite à un itinéraire buissonnier au cœur des micropolitiques de la biodiversité.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract

Je tiens ici à remercier tout particulièrement Isabelle Mauz avec qui une grande partie des travaux et des analyses qui font la trame de ce livre a été réalisée, même si je suis seule responsable de la formulation proposée ici. Le développement de ma recherche a été nourri par des collaborations, séminaires et discussions avec des collègues que je souhaite remercier ici : Arnaud Cosson, Virginie Tournay, Séverine Louvel, Marc Barbier, Claude Gilbert, Michel Daccache, Coralie Mou- net… Un grand merci à Dominique Vinck dont les commentaires sur une version antérieure du texte ont contribué à sa maturation et à son amélioration. Je tiens aussi à remercier vivement les nombreuses personnes qui ont bien voulu se prêter au jeu de l’entretien, sans lesquelles ce livre n’aurait pas vu le jour : gestionnaires de parcs ou d’autres structures dédiées à la protection et à la gestion d’espaces naturels, éleveurs et représentants agricoles, chercheurs, et aussi certains de mes collègues écologues et agro-écologues. Je remercie Irstea pour son soutien à la publication de cet ouvrage, et plus particulièrement l’équipe de l’Unité Développement des Territoires Montagnards à Irstea Grenoble. Un merci tout particulier enfin à Thierry pour sa présence et son sou- tien à mon travail.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.