Show Less

Lire et traduire la littérature de jeunesse

Des contes de Perrault aux textes ludiques contemporains

Series:

Muguras Constantinescu

Cet ouvrage propose une lecture critique et traductologique d’un vaste corpus de littérature de jeunesse, allant des contes créoles, persans et roumains jusqu’aux textes ludiques contemporains, en passant par des textes classiques de Charles Perrault, Carlo Collodi ou Hector Malot.
Dans un premier temps, l’ouvrage se développe à partir des concepts de lecture, de relecture, de réécriture, avant de se pencher ensuite sur ceux d’adaptation, de remaniement, de retraduction, en accordant une place privilégiée aux stratégies traductives visant à rendre la dimension culturelle d’un texte pour enfants.
Cet ouvrage, à travers la triple expérience de l’auteur comme enseignante, traductrice et traductologue, témoigne d’une ouverture vers des littératures moins connues et explorées, ainsi que d’un intérêt constant pour le dialogue interculturel.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

L’ouvrage Lire et traduire la littérature de jeunesse1 est né d’une ré- flexion de plus de deux décennies sur ce type particulier de littérature qui, tout en semblant être destinée aux enfants, est lue, savourée, inter- prétée, analysée, revisitée également par les adultes. Notre réflexion s’est développée en fonction de notre parcours per- sonnel : elle a pris, tout d’abord, la forme de quelques comptes-rendus et chroniques, publiés çà et là, sur les livres d’enfants qui attiraient, de temps en temps, notre attention, soit par les illustrations, le contenu, le format, le titre, soit par l’ensemble séduisant qu’ils formaient. En 1983 nous avons reçu le prix de la critique au Concours littéraire national, « Sadoveniana », pour l’essai intitulé « Lizuca, la fillette fantastique » et cela a été une première étape dans l’étude du personnage féminin enfantin qui nous préoccupe encore aujourd’hui. Nous avons franchi un pas important en choisissant, aux débuts des années 1990, comme sujet de thèse les contes de Perrault ; c’est à cette époque que nous avons publié aussi les versions roumaines de quelques contes merveilleux français, dont Les Contes de Ma Mère L’Oye. Au moment où nous préparions la publication de notre thèse sous le titre Les Contes de Perrault, discours narratif et symbolique, tout en suivant un stage sur l’imaginaire du conte à l’Université de Savoie, sous la direction du professeur Jean Burgos, nous...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.