Show Less

Sens et signification dans les espaces francophones

La construction discursive du concept de francophonie

Series:

Edited By Olga-Stefana Galatanu, Ana-Maria Cozma and Virginie Marie

L’ouvrage réunit une sélection de contributions, apportant des perspectives et éclairages différents selon les disciplines et/ou les paradigmes mobilisés (analyse du discours, sémantique argumentative et/ou sémantique cognitive, sémiotique, sciences du la culture, histoire, sociolinguistique, anthropologie), sur le mot F/francophonie et sur « les mots de la francophonie », ceux qui sont mobilisés dans les discours de ses promoteurs et défenseurs ou de ses détracteurs, des politiques, des médias, certes, mais également dans les discours recueillis auprès de ceux qui la pratiquent et la revendiquent, des francophones « de base ».
L’enjeu fondamental de ce croisement de points de vue est de montrer que c’est dans et par les nombreux discours, qui se croisent, réfèrent les uns aux autres, auxquels on adhère ou qu’on rejette, que se construisent et se reconstruisent des identités francophones, ancrées à la fois dans l’histoire de l’usage du français et dans l’environnement sémantique mobilisé par ces discours : systèmes de valeurs et de croyances, actes posés et évoqués dans l’espace social désigné par le mot F/francophonie.
L’objectif est ainsi de montrer les mécanismes de la construction discursive de la signification du mot F/francophonie, signification polysémique et cinétique, subissant un permanent processus de (re-)conceptualisation et de régénération.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface (Olga Galatanu, Ana-Maria Cozma et Virginie Marie)

Extract

9 Préface Olga GALATANU1, Ana-Maria COZMA2 et Virginie MARIE3 CoDiRe – EA 4643, Université de Nantes Ce premier volume de l’ouvrage Sens et signification dans les espaces francophones4 est consacré, comme son titre l’indique, à la construction discursive du concept de francophonie. Le mot « francophonie » renvoie à trois classes de faits humains et sociaux : l’ensemble des communautés linguistiques qui parlent fran- çais, l’ensemble des individus qui parlent français, comme langue ma- ternelle, comme langue seconde, mais aussi, dans beaucoup d’approches et débats actuels, comme langue étrangère, dans des situations particu- lières (académiques, professionnelles, touristiques, etc.), et enfin à diffé- rents mouvements politiques et sociaux, qui donnent au fait de parler français un sens politique et moral, le transformant, depuis la création de l’Organisation internationale de la Francophonie, en « Francophonie », avec un F majuscule. La Francophonie désigne ainsi un espace com- plexe, politique, de solidarité économique, scientifique et culturelle, entendu comme un lieu de partage de croyances et valeurs, en plus du partage du français. Peut-on parler de ce dernier mot comme d’un nom 1 IRFFLE & CoDiRe EA 4643, Université de Nantes. 2 Université de Turku & CoDiRe EA 4643, Université de Nantes. 3 IRFFLE & CoDiRe EA 4643, Université de Nantes. 4 Le titre de l’ouvrage reprend le nom du colloque international Sens et signification dans les espaces francophones, qui s’est déroulé à Nantes, du 19 au 21 avril 2012, premier volet du double colloque Le français et la construction discursive du concept...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.