Show Less

Sens et signification dans les espaces francophones

La construction discursive du concept de francophonie

Series:

Edited By Olga-Stefana Galatanu, Ana-Maria Cozma and Virginie Marie

L’ouvrage réunit une sélection de contributions, apportant des perspectives et éclairages différents selon les disciplines et/ou les paradigmes mobilisés (analyse du discours, sémantique argumentative et/ou sémantique cognitive, sémiotique, sciences du la culture, histoire, sociolinguistique, anthropologie), sur le mot F/francophonie et sur « les mots de la francophonie », ceux qui sont mobilisés dans les discours de ses promoteurs et défenseurs ou de ses détracteurs, des politiques, des médias, certes, mais également dans les discours recueillis auprès de ceux qui la pratiquent et la revendiquent, des francophones « de base ».
L’enjeu fondamental de ce croisement de points de vue est de montrer que c’est dans et par les nombreux discours, qui se croisent, réfèrent les uns aux autres, auxquels on adhère ou qu’on rejette, que se construisent et se reconstruisent des identités francophones, ancrées à la fois dans l’histoire de l’usage du français et dans l’environnement sémantique mobilisé par ces discours : systèmes de valeurs et de croyances, actes posés et évoqués dans l’espace social désigné par le mot F/francophonie.
L’objectif est ainsi de montrer les mécanismes de la construction discursive de la signification du mot F/francophonie, signification polysémique et cinétique, subissant un permanent processus de (re-)conceptualisation et de régénération.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première partie. Le concept de francophonie et ses discours fondateurs et promoteurs des espaces francophones

Extract

PREMIÈRE PARTIE LE CONCEPT DE FRANCOPHONIE ET SES DISCOURS FONDATEURS ET PROMOTEURS DES ESPACES FRANCOPHONES 43 La construction identitaire de la Francophonie dans les discours d’ouverture des Sommets francophones Anne-Laure CAMUS CELSA, Laboratoire GRIPIC, Paris Sorbonne Introduction Analyser la construction discursive du concept de « francophonie » dans l’espace francophone nécessite à la fois de définir ce qu’est l’espace francophone, et de circonscrire, plus largement, le territoire étudié. La francophonie est présente aux quatre coins du monde et à chaque zone correspond une situation linguistique particulière. Le français peut être la langue officielle, la langue dominante, une langue en contact avec d’autres langues, elles-mêmes concurrentes, complé- mentaires, issues de l’histoire du pays et de ses habitants. Il ne sera pas question ici de comprendre l’enchevêtrement des identités présentes dans l’espace francophone1, ou la spécificité de la francophonie dans tel pays, ou pour telle communauté. Décrire et analyser les aires franco- phones est un vaste chantier que nous laissons à d’autres le soin de réaliser (Deniau, 1992 : 27-47 ; Porcher, 1995). Dans une perspective élargie, la question est de comprendre si une identité francophone existe, et si tel est le cas, de tenter de déterminer les caractéristiques qui la définissent, les éléments qui la fondent, les composantes nécessaires, suffisantes, facultatives qui construisent cette identité. Le champ des possibles est encore une fois infini en ce qui concerne le choix d’un terrain d’étude. La réalisation d’entretiens avec...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.