Show Less

Francophonies d’Europe, du Maghreb et du Machrek

Littératures & libertés

Series:

Edited By Marc Quaghebeur

Travailler la question des Francophonies autour des pays concernés de ce que fut le Mare Nostrum des Romains et interroger les chemins des littératures francophones comme espace potentiel d’invention des libertés sont à l’origine de ce livre, conçu dans le cadre des festivités du quarantième anniversaire de la création du Parlement des Francophones de Belgique. Si ces questions avaient été abordées foncièrement plus tôt, ceux qui, dans les pays du Maghreb et du Machrek, se sont levés pour leur liberté et leur dignité eussent peut-être disposé d’armes plus affûtées.
Ce volume, qui s’attache aux analyses des situations sociopolitiques du Maghreb et du Machrek, comporte en outre des témoignages d’écrivains pris dans leurs complexités linguistiques et culturelles. Il développe enfin des réflexions sur les questions posées par l’enseignement et la prise en compte réelle des littératures francophones des pays concernés.
Tout sauf exhaustif, ce volume, qui relaie les propos d’un colloque conçu avant les « Printemps arabes », entrouvre des perspectives sur un contexte historique en mouvement, qui est notamment le fruit du fait francophone.
Ce que racontent, à partir de leur entre-deux (trois) langues et cultures, les écrivains, rappelle les ressorts profonds et toujours non univoques de la création. Chacun montre bien pourquoi les littératures francophones sont aujourd’hui porteuses de nombreux possibles de la langue française.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Allocutions

Extract

17 Une invention perpétuelle Jean-Charles LUPERTO Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique) Mesdames, Messieurs, Je vous prie de m’autoriser quelques considérations. Un Parlement est d’abord une enceinte qui accueille tradition- nellement deux sortes d’interventions. La première, et il est de mon devoir de le rappeler à chaque occasion, est de proposer des textes de loi – des décrets en l’occurrence –, pour notre Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est ce qu’il est convenu de nommer travail législatif. En effet, il s’agit d’adapter les normes légales, les termes des décrets à l’évolution incessante des besoins de notre société. Une société traversée par des mutations irréversibles souvent imprévues, une société qui semble courir derrière son salut. Il y aurait tant à dire sur les incertitudes qui marquent notre destin contemporain. La seconde intervention parlementaire consiste à contrôler, pour reprendre le terme consacré, l’action du gouvernement. Mission indis- pensable s’il en est. En effet, un gouvernement aussi légitime qu’il soit, ne saurait appli- quer de politique sans recevoir l’approbation des élus des populations. Notre pays connaît des changements importants. Notre destin commun se construit ici et maintenant, nous avons pris déjà une disposition qui a valeur supérieure à un symbole, celle de nommer nos institutions communes de Bruxelles et de Wallonie, par le vocable intégrateur et solidaire de Fédération. Ainsi, nous sommes aujourd’hui réunis au Parlement de la F...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.