Show Less

Francophonies d’Europe, du Maghreb et du Machrek

Littératures & libertés

Series:

Edited By Marc Quaghebeur

Travailler la question des Francophonies autour des pays concernés de ce que fut le Mare Nostrum des Romains et interroger les chemins des littératures francophones comme espace potentiel d’invention des libertés sont à l’origine de ce livre, conçu dans le cadre des festivités du quarantième anniversaire de la création du Parlement des Francophones de Belgique. Si ces questions avaient été abordées foncièrement plus tôt, ceux qui, dans les pays du Maghreb et du Machrek, se sont levés pour leur liberté et leur dignité eussent peut-être disposé d’armes plus affûtées.
Ce volume, qui s’attache aux analyses des situations sociopolitiques du Maghreb et du Machrek, comporte en outre des témoignages d’écrivains pris dans leurs complexités linguistiques et culturelles. Il développe enfin des réflexions sur les questions posées par l’enseignement et la prise en compte réelle des littératures francophones des pays concernés.
Tout sauf exhaustif, ce volume, qui relaie les propos d’un colloque conçu avant les « Printemps arabes », entrouvre des perspectives sur un contexte historique en mouvement, qui est notamment le fruit du fait francophone.
Ce que racontent, à partir de leur entre-deux (trois) langues et cultures, les écrivains, rappelle les ressorts profonds et toujours non univoques de la création. Chacun montre bien pourquoi les littératures francophones sont aujourd’hui porteuses de nombreux possibles de la langue française.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Nouvelles lignes de fracture politique

Extract

39 Liban, de l’enthousiasme euphorique à la rationalisation pragmatique Cynthia EID et Fady FADEL Université Lille Nord de France, UVHC, DeVisu, Valenciennes, (France) & SSE, Université de Montréal (Canada) Doyen et professeur de Droit et Sciences Politiques, The American Business School of Paris (France) Introduction La prise de conscience des peuples arabes de la place qu’ils occupent sur l’échiquier politique international a étonné les puissances politiques occidentales, les médias et l’opinion politique mondiale. Qui aurait songé à la fuite de Zeyn El-Abidin Ben Ali, le partenaire économique préféré des puissances européennes ? Qui aurait parié sur l’éviction de Hosni Moubarak, l’allié inconditionnel des États-Unis d’Amérique ? Qui aurait dit que Moamar El-Kadhafi serait humilié, voire écrasé par son peuple sous les yeux (si ce n’est plus !) de ses alliés américains, italiens, français, etc. ? Les mêmes questionnements surgissent quant à Bachar El-Assad, à Ali Abdallah Saleh et à d’autres dirigeants politiques arabes. Les politologues et les sociologues, comme Bertrand Badie1, s’accordent désormais à qualifier ces révolutions de post-léninistes, c’est- à-dire de révolutions sans idéologie, sans programme préétabli, sans parti et sans leader(s). Il s’agit de soulèvements populaires en bonne et due forme contre la corruption de la classe politique dirigeante et qui revendiquent les libertés. ............................................................ 1 http://www.lemonde.fr/international/chat/2011/02/10/tunisie-egypte-a-quels-prix- les-regimes-autoritaires-sont-ils-stables_1478350_3210.html (consulté en janvier 2012). Francophonies d’Europe, du Maghreb et du Machrek 40 Or, le cours des événements qui se sont déroulés après les soul...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.