Show Less

Analyse structuro-sémantique des parémies zoophytonymiques lubà

Langue, littérature, cerveau, comportement et développement- Tome 2

Series:

Adrien Munyoka Mwana Cyalu

Tout peuple a intérêt à structurer un langage, à structurer des connaissances, à formaliser un contexte de savoir sur le monde et sur l’homme, à poser des actes d’intérêt vital et de croissance. Une analyse structuro-sémantique de cent parémies zoophytonymiques lubà, selon le modèle actantiel de Greimas appuyé par l’herméneutique des traditions, permet de montrer une organisation socioculturelle, politique, juridique et économique de ce peuple, et d’y lire ses préoccupations existentielles et cognitives. Sur le plan formel, on observe une structure binaire caractéristique des traditions orales et génératrice de rythme, ainsi qu’une syntaxe particulière. Dans la plupart des cas, les symboles sont à image existentielle, suivie d’une image prédicative.
La dissonance entre la crise lubà actuelle et son modèle social idéal a nécessité un mode d’approche d’une intervention parémiologique s’ouvrant à un nouveau champ de recherche : la neuroparémiologie.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 5. Analyse de la structure formelle des parémies

Extract

83 Chapitre 5 Analyse de la structure formelle des parémies 5.0. Note introductive Aux chapitres 3 du tome 1 et 4 précédent immédiat du tome 2, il a été question d’une analyse structuro-sémantique des parémies phytonymiques et zoonymiques, assortie de leur actantialité et de leur herméneutique, pour en dégager les différents sens, les différentes significations au propre et au figuré sans épuiser toute leur signifiance. Ces différents messages ont informé sur le groupe social ciblé aux prises avec son environnement, sur sa production des connaissances, sa vision du monde et son autoprise en charge dans le monde. Mais tous ses messages parviennent à l’auditoire encodés et structurés si bien qu’il faille examiner minutieusement la forme de ces textes formulaires qui les portent et produire une connaissance sur leur mécanisme. Les textes parémiologiques lubà connaissent plusieurs études dont la plupart sont des études thématiques, taxonomiques et sémantiques. Les études profondes consacrées à leur forme comme la prosodie et la syntaxe sont rares ou quasi inexistantes. À propos, Faïk-Nzuji (1976) relevait déjà, au compte des aspects syntaxiques du proverbe, la présence du rythme et la récurrence réglée de certaines unités phoniques équivalentes en position initiale, médiane ou finale du vers parémiologique. Le même auteur (1983, T. 1) souligne l’utilisation de quelques procédés tels que la répétition, l’assonance, la réduplication, le chiasme syntaxique...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.