Show Less

Politiques de la diversité

Sociologie des discriminations et des politiques antidiscriminatoires au travail

Series:

Milena Doytcheva

Cet ouvrage prend appui sur plusieurs enquêtes conduites dans le champ des politiques de lutte contre les discriminations et de diversité au travail, depuis le début des années 2000, dans le contexte français en particulier. Mettant en perspective les politiques françaises avec les travaux européens et les démarches pionnières de firmes étatsuniennes et canadiennes, il propose une analyse critique des démarches des acteurs économiques et politiques français autour de deux hypothèses : l’articulation insuffisante des approches entrepreneuriales de la diversité aux perspectives antidiscriminatoires sous-jacentes, d’une part ; le flou et les incertitudes propres à la notion même de diversité, au contenu de plus en plus polysémique, d’autre part. Des tendances qui favorisent ainsi dans le contexte français la réémergence d’une situation historique, analysée dans l’ouvrage, que marquent l’évitement et l’occultation des catégories d’ethnicité et de « race ».
Se dessinent ainsi les contours d’une diversité sélective ou d’une bonne diversité au travail qui prend en charge certaines formes d’inégalités et de discriminations, mais pas toutes, au risque y compris de recouper des situations et des logiques discriminatoires.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Troisième partie. Les acteurs de la diversité

Extract

troisième Partie les acteurs De la Diversité 109 Introduction La mise en œuvre des objectifs de non-discrimination et de diversité en entreprise repose de manière importante sur l’intervention d’acteurs-tiers, externes à l’organisation, dont des structures aux profils variés comme des clubs d’entreprises, des associations, des cabinets de recrutement. Agissant dans l’environnement et la périphérie de l’entreprise, ces professionnels de la diversité que nous proposons d’étudier à présent se révèlent être souvent les principaux instigateurs et pourvoyeurs de contenu pour ses engagements. Dans la métropole lilloise, nous avons identifié plusieurs acteurs de ce type, pour certains déjà impliqués de manière plus large dans la promotion des objectifs de la diversité au plan local : FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) qui est un club d’entreprises créé à l’initiative de Martine Aubry en 1993 ; Alliances, réseau d’entreprises également, proche des syndicats d’employeurs et plus particulièrement du MEDEF ; CLE – Nord – Pas-de-Calais (Convention laïque pour l’égalité), à son origine, une association roubaisienne « de jeunes », qui s’est saisie de la question de la diversité sous l’égide notamment des travaux de Yazid Sabeg (Fondateur et président de l’association au niveau national). Leurs interventions sont variées : elles concernent « le portage de la charte », c’est-à-dire la prospection des entreprises en vue d’une signature ; l’« accompagnement », ensuite, à travers une aide à l’élaboration et à la mise en place des programmes ; enfin, les intermédiaires et professionnels de la diversité apportent un contenu à l’engagement entrepreneurial par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.