Show Less

Lotze et son héritage

Son influence et son impact sur la philosophie du XXe siècle

Series:

Edited By Federico Boccaccini

Rudolf Hermann Lotze (1817–1881) fut l’une des figures majeures de la philosophie allemande au XIX e siècle. Philosophe, logicien, psychologue, médecin, il a connu à son époque une renommée extraordinaire. Professeur de philosophie à l’Université de Göttingen, où il succéda à Herbart, il mena un parcours de recherche aussi original qu’influent. Entre romantisme et positivisme, entre naturalisme et historicisme, sa doctrine ne s’est jamais confondue avec les courants les plus importants de son époque. Admirée et suivie, autant en Allemagne qu’à l’étranger, sa pensée fut ensuite, après sa mort, condamnée à l’oubli en raison de son supposé éclectisme méthodologique et, finalement, classée sous la rubrique ambiguë d’« idéal-réalisme ». Le legs de Lotze s’inscrit dans un rapport complexe à la phénoménologie, à la philosophie analytique naissante, au pragmatisme américain et au néokantisme allemand jusqu’à Heidegger. L’analyse de ce legs n’a cependant jamais bénéficié d’une réflexion critique capable d’en mesurer la portée et les limites. Par un travail d’évaluation historico-critique, ce volume se propose de combler cette lacune.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Lotze en Amérique : le renouveau réaliste chez Santayana (Federico Boccaccini)

Extract

171 Lotze en Amérique Le renouveau réaliste chez Santayana Federico Boccaccini FNRS – Université de Liège, Liège (Belgique) Introduction L’objectif du présent travail est de montrer la connexion entre la  philosophie  scientifique  allemande  postkantienne  au  XIX e siècle, représentée par Hermann Lotze, et la naissance du réalisme américain. Traditionnellement, l’histoire de la réception du postkantisme aux États- Unis au XIX e siècle concerne la question de la réception de Kant ainsi que l’influence de l’idéalisme allemand. Cette histoire passe de cette manière  par la réinterprétation de tous les postkantiens comme des idéalistes, – et Lotze comme un idéaliste au sein du romantisme (Beiser, 2013). À rebours de cette interprétation, je voudrais dévoiler un autre volet de la réception de la tradition philosophique allemande postkantienne, à savoir la réception de certains éléments de la pensée de Lotze chez George  Santayana  (1863-1952)  en  tant  qu’interprétation  réaliste  de  la philosophie de Lotze. L’intérêt de cette réception consiste à attirer l’attention sur la portée que cette lecture de Lotze a eue sur le débat en Amérique concernant le réalisme durant la première moitié du XXe siècle, et qui reste, encore aujourd’hui, un élément essentiel de cette tradition (cf. Putnam, 1990). La thèse historiographique que je voudrais soutenir est qu’il existe un fil rouge reliant la philosophie allemande à la philosophie  américaine,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.