Show Less

Le cosmopolitisme, de la ville au politique

Enquête sur les mobilisations urbaines à Bruxelles

Series:

Louise Carlier

Capitale européenne et ville d’immigration, Bruxelles est souvent qualifiée de cosmopolite. Si ce terme caractérise des dimensions visibles et perceptibles de la ville renvoyant à la pluralité des groupes qui y cohabitent, il est aussi aujourd’hui au cœur de projets culturels ou politiques proposés par différents acteurs de la vie associative bruxelloise. Comment ce « cosmopolitisme » est-il devenu un projet pour Bruxelles ? Comment cette caractéristique de la ville, qui renvoie à des dynamiques la travaillant depuis les années 1960, était auparavant perçue et problématisée publiquement ? Comment, plus largement, saisir sociologiquement le cosmopolitisme d’un point de vue urbain autant que politique ? Prenant appui sur les approches du cosmopolitisme proposées par la pensée sociologique et politique, et plus spécifiquement sur l’œuvre de R.E. Park de l’École de Chicago, cet ouvrage vise à étudier l’endroit où les dimensions urbaines et politiques du cosmopolitisme se rencontrent empiriquement. Il propose une enquête sociologique sur les mobilisations urbaines à Bruxelles des années 1960 à aujourd’hui qui retrace différentes approches du cosmopolitisme, tout en suivant les mouvements d’ouverture – et de fermeture – de la communauté politique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie générale

Extract

abélès, Marc, 2008, Anthropologie de la globalisation, Paris, Payot. appaduraï, Arjun, 2005, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Payot. aron, Jacques, 1978, « Le tournant de l’urbanisme bruxellois », Bruxelles, édition Fondation Joseph Jacquemotte. aron, Raymond, 2010 (1967), Les étapes de la pensée sociologique, Paris, gallimard. assayag, Jackie, 1998, « La culture comme fait social global ? Anthropologie et (post)modernité », L’Homme, n° 148, p. 201-223. beck, Ulrich, 2004, Qu’est-ce que le cosmopolitanisme ?, Paris, Flammarion. –, 2007, « La condition cosmopolite et le piège du nationalisme méthodologique », in Wieviorka M. (dir.), Les sciences sociales en mutation, Auxerre, PUF, p. 223-237. bénatouïl, Thomas, 1999, « Critique et pragmatique en sociologie. Quelques principes de lecture », Annales HSS, n° 2, p. 281-317. berger, Mathieu, 2008, « Répondre en citoyen ordinaire. Pour une étude ethnopragmatique des engagements profanes », Tracés. Revue de Sciences humaines, 15 (2), p. 191-208. –, 2009, « Répondre en citoyen ordinaire. Une enquête sur les engagements profanes dans un dispositif d’urbanisme participatif à Bruxelles », Thèse en sciences sociales et politiques, sous la direction de g. Lebeer et M. Sanchez- Mazas, Bruxelles, ULB. –, 2010, « Du quartier mixte à la ville partagée. Pour des politiques urbaines fondées sur la communauté, l’hospitalité et la mobilité », intervention à la journée d’études « Tivoli : Un quartier durable pour Bruxelles », organisé par la Société Régionale de Développement de Bruxelles (SDRB). –, 2012 « Les cadres de l’expérience démocratique. La participation comme activité, interaction et histoire partag...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.