Show Less

Guerre et Paix

Une destinée européenne ?

Series:

Edited By Sylvain Schirmann

Les expériences communes des Européens conduisent-elles à une « européanisation des consciences » ? L’amorce d’un processus de construction européenne au XXe siècle, et notamment après 1945, s’est nourrie d’un narratif mettant en valeur l’apport de ce processus à la paix, au développement socio-économique et à l’enracinement démocratique. Ce narratif est présent dans l’ensemble des discours et décliné à travers des adaptations nationales dans la majeure partie des États membres de l’UE. En panne aujourd’hui, il mérite d’être interrogé. Ne favorise-t-il pas des « mémoires concurrentes », rendent difficile l’émergence de lieux de mémoire européens ? Compte tenu, justement, de certains événements mémoriels : centenaire de la Grande Guerre, soixantième anniversaire du déclenchement de la guerre d’Algérie, conférence de Genève de 1954 qui scelle la fin de la première guerre d’Indochine, échec de la CED en 1954 qui lance le processus de réarmement de l’Allemagne, les auteurs des contributions réunies dans ces actes réfléchissent à la thématique de la destinée européenne, autour de trois axes : les conflits européens (ces « guerres civiles européennes »), les victimes, et les processus de pacification.
Ce volume se veut un hommage rendu à l’œuvre de l’homme qui, dans les murs de sa maison de Scy-Chazelles, a réfléchi à la paix européenne. Il voudrait ainsi permettre le dépassement de cette classique destinée européenne évoquée par le titre de la manifestation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Les auteurs

Extract

Charles BARTHEL, conseiller scientifique aux Archives nationales de Luxembourg. Membre du comité scientifique de la Maison de Robert Schuman. Anne BAZIN, maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille, chercheur au CERAPS (Université Lille 2) et chercheur associé à l’ISP (Université Paris Ouest). Nicolas BEAUPRÉ, maître de conférences en histoire contempo- raine à l’Université de Clermont-Ferrand. Membre du comité directeur du­Centre­international­de­recherche­de­l’Historial­de­la­Grande­Guerre­ de Péronne. Françoise BERGER, maître de conférences en histoire contempo- raine à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Chercheur au labora- toire PACTE (CNRS). François COCHET, responsable du master « Politique et Conflits » à l’Université de Lorraine-Metz, membre du Conseil scientifique national du Centenaire. Jean-Paul COSTA, président de l’Institut international des droits de l’homme, ancien président de la Cour européenne des droits de l’homme, conseiller d’État honoraire. Corine DEFRANCE, directrice de recherche au CNRS, UMR IRICE (Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe), LabEx EHNE,­Paris. Antoine FLEURY, professeur honoraire de l’Université de Genève. Chercheur associé au CNRS, UMR IRICE. Jean-Noël GRANDHOMME, maître de conférences en histoire contemporaine (habilité à diriger des recherches) à l’Université de Strasbourg. Wilfried LOTH, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Duisbourg-Essen. Chercheur associé au CNRS, UMR IRICE. Jean-Christophe ROMER, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Strasbourg. Guerre & Paix : une destinée européenne ? 198 Sylvain SCHIRMANN, président du comité scientifique de la Maison de Robert Schuman. Directeur de l’Institut...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.