Show Less

La pénurie en eau est-elle inéluctable ?

Une approche institutionnaliste de l’évolution du mode d’usage de l’eau en Espagne et au Maroc

Series:

Arnaud Buchs

Sécheresse, aridité, pénurie en eau, sont des termes parfois présentés comme synonymes. Questionnant cette apparente évidence, l’auteur focalise son analyse sur la notion de pénurie en eau et oppose aux travaux centrés sur la rareté physique des ressources en eau une approche qui place les usages de l’eau au cœur de l’explication. Tiré d’une thèse de doctorat, cet ouvrage propose un examen des principaux indicateurs de pénurie (notamment celui de « stress hydrique ») et conduit à caractériser la pénurie comme un phénomène à la dimension anthropique prononcée : il est en grande partie socialement construit, géographiquement et historiquement situé. L’analyse historique de l’évolution du mode d’usage de l’eau de part et d’autre de la Méditerranée révèle des similitudes quant à la manière de se représenter l’eau comme une simple ressource dont l’abondance ne serait limitée que par le dynamisme des infrastructures hydrauliques (barrages, forages, usines de dessalement, etc.). Par le biais d’une approche en économie institutionnaliste, historique et pragmatique qui restitue les justifications à l’origine des règles d’usage de l’eau, l’auteur propose des éléments de compréhension de l’avènement d’une pénurie en eau au Maroc et en Espagne et discute les solutions proposées pour tenter d’y faire face et qui participeraient de l’émergence d’un nouveau mode d’usage de l’eau.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction générale

Extract

Ode, on the General Subject of Water Water is far from a simple commodity, Water’s a sociological oddity, Water’s a pasture for science to forage in, Water’s a mark of our dubious origin, Water’s a link with a distant futurity, Water’s a symbol of ritual purity, Water is politics, water’s religion, Water is just about anyone’s pigeon. Water is frightening, water’s endearing. Water’s a lot more than mere engineering. Water is tragical, water is comical, Water is far from the Pure Economical, So studies of water, though free from aridity Are apt to produce a great deal of turbidity. Kenneth Boulding (1966)1 La pénurie en eau comme objet de recherche L’intensification des pressions diverses (anthropiques, climatiques, etc.) sur les ressources en eau participe de l’avènement d’une « crise de l’eau ». Dans cet ouvrage, cette crise est appréhendée sous l’angle de l’avènement d’une pénurie en eau. L’acuité de ce phénomène est particulièrement flagrante dans les pays arides et semi-arides où la « rareté » de l’eau peut être considérée comme structurelle et est accentuée par un contexte général où les évolutions du climat accroissent le degré déjà important de variabilité spatiale et temporelle, et d’incertain2. C’est pourquoi, nous prenons pour exemples des zones situées de part et d’autre de la Méditerranée : en Espagne et au Maroc. Malgré une apparente tautologie, nous montrons cependant que la pénurie en eau ne se confond pas avec l’aridit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.