Show Less

Forme(s) et modes d’être / Form(s) and Modes of Being

L’ontologie de Roman Ingarden / The Ontology of Roman Ingarden

Series:

Edited By Olivier Malherbe and Sébastien Richard

Le présent ouvrage est un recueil d’articles de chercheurs internationaux sur l’apport à l’ontologie du phénoménologue polonais Roman Ingarden. Il contient des contributions sur des thèmes aussi divers que la dépendance existentielle, les catégories ontologiques, les modes d’être, la substance, la causalité, la forme, l’idéalisme ou encore l’ontologie des objets fictifs. Ce volume démontre que la pensée d’Ingarden ne se limite pas à la phénoménologie et à l’histoire de celle-ci, mais est susceptible d’apporter une contribution singulière à la recherche métaphysique contemporaine.
This books is a collection of papers written by international researchers on the contribution to ontology of the Polish phenomenologist Roman Ingarden. It contains texts of such various themes as ontological dependency, ontological categories, modes of being, substance, causality, form, idealism and the ontology fictional objects. This book shows that Ingarden’s thought goes beyond phenomenology and its history, and could be of a valuable interest for contemporary metaphysical research.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Sujet-homme-personne et les valeurs. La portée et les fondements ontiquesde la conscience chez Ingarden(Edward M. Świderski)

Extract

99 Sujet-homme-personne et les valeurs La portée et les fondements ontiques de la conscience chez Ingarden Edward M. Świderski Université de Fribourg Aperçu de la problématique Le titre Der Streit um die Existenz der Welt (Streit) désigne une problématique à multiples facettes qui s’étend dans le temps bien au- delà des trois volumes dont se compose cette œuvre. Ingarden avait amorcé des recherches sur la question « idéalisme-réalisme » bien avant la publication, en 1947-48, en polonais, des deux premiers volumes du Streit. La lettre de 1918 adressée à Husserl en est un texte annonciateur. Dans celle-ci, les doutes exprimés par Ingarden au sujet de l’idéalisme transcendantal husserlien contiennent in nuce la visée principale de ses recherches ultérieures1. C’est par les textes de 1929 – « Bemerkungen zum Problem “Idealismus-Realismus” »2 – et de 1931 – Das literarische Kunstwerk (Kunstwerk) – qu’Ingarden livre les premiers jalons de ses recherches systématiques en vue d’une résolution éventuelle de la problématique en question. Il étend ensuite la portée de ses recherches dans le troisième volume du Streit, publié de manière posthume en 1974 et consacré à la structure causale du monde. Les résultats acquis dans ce travail allaient avoir une incidence directe sur les arguments avancés dans le dernier texte publié du vivant d’Ingarden (en 1970) : Über die Verantwortung (Verantwortung). 1 R. Ingarden, 1918, « Der Brief an Husserl über die VI. Untersuchung und den Idealismus (Ende Juli 1918) », in R. Ingarden, 1988,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.