Show Less
Restricted access

Mission en retour, réciproque et interculturelle

Étude sur la présence chrétienne africaine en Belgique

Series:

Mupeke (Paul) Dibudi Way-Way

Cet ouvrage étudie la contribution de la diaspora chrétienne africaine en Europe, à travers la présence des Églises et des pasteurs, à la mission de l’Église chrétienne au XXI e siècle. En d’autres termes, celui qui avait reçu la mission hier devient missionnaire envers celui qui jadis fut son « Évangélisateur ».
Il s’agit du grand thème que plusieurs africanistes occidentaux appellent : Mission en retour, mission réciproque ! Se penchant sur ce nouveau phénomène religieux encore peu étudié, l’auteur aborde ici une réflexion théologique principalement missiologique pouvant inspirer des initiatives concrètes en faveur du dialogue interculturel.
Si jusqu’à présent, l’Église en Afrique est classée du côté de celles qui ont reçu et bénéficient des entreprises missionnaires, le temps est venu pour le christianisme africain, écrivait John Mbiti, d’aller au-delà des mers et d’apporter en retour une présence chrétienne aux pays, aux valeurs et aux mouvements d’idées en Europe, en Amérique et en Asie.
Show Summary Details
Restricted access

Pricinpales thèses

Extract

développées dans cette étude

1. C’est à travers le fondement théologique des réformateurs que se sont élaborées toutes les théologies protestantes de la mission. C’est l’affirmation du rôle de l’individu et de sa responsabilité personnelle qui est à la base de la découverte du sacerdoce de tous les croyants.

2. La doctrine du sacerdoce universel a conduit à l’idée de la vocation personnelle du chrétien et de sa responsabilité au service de Dieu. Chaque chrétien doit collaborer activement à l’œuvre de Dieu dans le monde. C’est là une des grandes caractéristiques du protestantisme qui conduit à la création des différents regroupements ecclésiaux protestants et à celle des Églises d’expression africaine en Europe aujourd’hui.

3. Le message évangélique constitue une force de libération, face aux maux systémiques et aux puissances oppressives qui ont asservi les hommes et les femmes dans le monde. Cependant, la mission et l’évangélisation, l’occidentalisation et la colonisation ont parfois marché main dans la main, produisant à l’égard des autres traditions religieuses et culturelles des théologies et des pratiques, aussi bien que des attitudes et des approches qui sont sérieusement critiquées aujourd’hui. Nonobstant, la mission n’a rien de commun avec une colonisation religieuse quelconque. « Dieu ne s’importe pas, il se révèle » (Maurice Leenhardt).

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.