Show Less
Restricted access

Les guerres balkaniques (1912–1913)

Conflits, enjeux, mémoires

Series:

Edited By Catherine Horel

Les contributions réunies dans cet ouvrage sur les guerres balkaniques se veulent une interrogation sur leur impact international et dans les sociétés concernées, elles questionnent également la mémoire qu’elles y ont laissée et le rôle de celle-ci dans les relations interétatiques.
Les auteurs s’intéressent tout d’abord aux conflits régionaux et aux questions territoriales, à l’expérimentation de la guerre et à la notion de patrie, aux relations entre civils et militaires, aux bandes armées. Un deuxième thème concerne plus particulièrement l’Empire ottoman puis la Turquie à travers l’importance de la Méditerranée, les indépendances successives des pays balkaniques, le devenir des villes ottomanes. La troisième partie renvoie à une tendance actuelle de la recherche qui entreprend de faire l’histoire des interventions internationales et des opérations de paix : l’action de la fondation Carnegie ; la spécificité de la diplomatie balkanique ; l’absence des grandes puissances et la fin du concert européen. Enfin, la quatrième partie traite des mémoires des guerres balkaniques : imagologie, censure et caricature ; les propagandes comparées des belligérants et des grandes puissances ; lieux de mémoire ; pour une écriture commune de l’histoire du conflit.
Show Summary Details
Restricted access

Journalisme et diplomatie dans les Balkans. James David Bourchier et les guerres balkaniques

Extract

Journalisme et diplomatie dans les Balkans

James David Bourchier et les guerres balkaniques

Daniel CAIN

Institut des Études du Sud-Est européen, Bucarest

« It only remains to attempt to determine James Bourchier’s place in history. The task is a difficult one »1. Ces mots de Reginald Rankin, l’envoyé du journal The Times sur le front bulgare pendant la Première Guerre balkanique, restent d’actualité un siècle après avoir été écrits. Beaucoup de faits et d’aspects de l’activité de James David Bourchier, le correspondant du Times dans les Balkans au début du siècle passé, demeurent imprécis2. La modestie l’a empêché d’éclairer le rôle qu’il a joué dans le déroulement de certains événements importants durant les guerres balkaniques3. À l’exception de ses articles publiés dans la presse britannique et d’une petite partie de sa correspondance, les personnes intéressées par l’activité de celui considéré longtemps comme « un véritable ambassadeur » de l’Angleterre dans les Balkans doivent se fonder notamment sur des sources secondaires.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.